Le passeport végane

J’ai fait l’acquisition de ce passeport Végane au stand de la Vegan Society, au Paris Vegan Day 2010.

Mais on peut également le commander sur le site Un Monde Vegan

Qu’est-ce que le passeport Végane? Un truc administratif pour faire partie de la confrérie très fermée des liseurs d’étiquette?

Pas vraiment! (bon un peu quand même…)

Dans les contrées hétéroclites que nous allons traverser, il ne sera pas toujours facile d’obtenir un repas vegan, surtout si nos hôtes ne parlent pas anglais. L’expérience m’a montré que même en
s’exprimant en français à des français, le message peut être difficile à faire passer… (cela dit, la France n’est sans doute pas le pays le plus ouvert par rapport au véganisme).

Ce petit livret contient donc un court texte qui explique ce que les vegans mangent ou pas, et qui demande de proposer un menu convenant à ces exigences. Ce texte est reproduit dans de nombreuses
langues, il vous suffit donc de trouver la page correspondante et de la faire lire à votre hôte. Il y a également des cartes de plusieurs régions du monde avec des numéros qui indiquent les
langues qui sont parlées dans ces régions (ou plus exactement, c’est le numéro de la page du livret rédigée dans la langue correspondant à la région!). Il y a également un index et les langues
sont de toutes façons classées dans le livret par ordre alphabétique, donc faciles à trouver.

Il y a même une traduction en esperanto (j’aimerais bien apprendre cette langue un jour). Et, cerise sur le gateau, une page ayant pour titre « if all else fail »  explique tout ça en dessin,
au cas ou l’interlocteur ne parlerait aucune des 74 langues du livret, et/ ou ne saurait pas lire. C’est pas beau ça? :o)

Je pense donc que ce passeport nous sera bien utile et je ferais un petit feed-back quand nous l’aurons utilisé!