Olinda

Aujourd’hui nous avons visité Olinda, une jolie petite ville située non loin de Recife. Autrefois, Olinda était la capitale de Pernambuco (maintenant c’est Recife).

 Depuis Olinda, située en hauteur, on peut voir la forêt et la mer!

 

Cela dit, je constate que ça fait déjà plusieurs semaine que je n’ai pas parlé de nourriture. C’est comme si on était pas sur un blog de végan. Mais pas d’inquiétude, le sujet reviendra vite sur la table! (ha ha je suis trop drôle).

Recife

Nous sommes à Recife depuis le 21 mars. Nous avons eu un tas de problèmes à l’aéroport, finalement nous avons du embarquer sans enregistrer nos bagages, nous avons pu les garder avec nous mais nous avons du laisser nos couteaux suisses. Le mien était un souvenir de suisse auquel je tenais beaucoup et celui d’Alderanan était le cadeau d’anniversaire que je lui avais fait avant de partir, et en plus, on arrive pas à en retrouver d’autres ici, donc on a sérieusement les boules à propos de ça, d’autant plus que c’était la faute de la compagnie de vol. Mais bon, tant pis.

Recife est une très grande ville, heureusement on est hébergés chez des amis très sympas, et ça nous permet de ne pas être trop perdus. C’est très beau, il y a de magnifiques plages et les gens globalement sont plutôt gentils, malgré que nous ayons quelques difficultés à apprendre le portugais! Mais je n’ai jamais aimé les grandes villes, et celle ci est vraiment gigantesque. D’après Wikipedia, elle couvre 40 km sur 30 !

Malheureusement, mes photos ne sont pas terribles, parce que je n’ose pas vraiment me promener dans la ville avec mon Canon. Même si la situation semble s’être améliorée ces dernières années, il y a toujours des risques de vol. J’ai donc mon petit lumix compact sur lequel j’ai commencé à apprendre la photo, et qui commence à être très fatigué. Il surexpose systématiquement et des fois l’objectif se bloque et tout devient flou. En plus, à la base, ce n’est pas vraiment un appareil destiné à faire de la photo « artistique ». Enfin, on peut quand même s’amuser un peu avec, donc j’ai pris quelques photos.

 

Nous devons regagner en bus notre prochaine étape et nous n’avons pas encore parfaitement décidé notre parcours. En tous cas, je pense que ce sera une ville plus petite!

Madrid, terre de contrastes

Le 20 mars nous avons fait une courte escale à Madrid, terre de contrastes. On est restés qu’une journée et 2 nuits, mais cette ville est géniale ! Les gens sont sympas, les rues sont toujours animées, de jour comme de nuit, et en plus, c’est très ensoleillé (enfin, sauf la nuit).

Le cancer colorectal

En ce moment, une campagne de publicité est en cours pour augmenter le dépistage du cancer colorectal.

Je suis totalement pantoise de voir qu’on est en train de bassiner les gens en leur disant d’aller se faire dépister, SANS JAMAIS DIRE UN MOT SUR LES FACTEURS DE RISQUES. Autrement dit, on est en train de seriner aux gens sur tous les tons qu’il faut qu’ils aillent vérifier s’ils ont choppé un cancer colorectal, à grand coup de publicité. Mais on ne leur dit pas un seul mot sur les moyens de ne pas l’attraper.

Evidemment, le principal facteur de risque est la consommation de viande, en particulier la viande rouge et les produits carnés industriels (bacon, surimi, et autres merdes sous plastique).

A côté de ça, on les gave de publicités pour ces même produits. Après il faut qu’ils aillent vérifier si oui ou non, on a réussi à leur coller un cancer colorectal!

Une campagne pour diminuer la consommation de viande des gens sauverait des vies, aussi bien celles des animaux non-humains que celles de humains qui les mangent. Mais non, ce serait trop demander. Les lobbys de la viande veillent au grain, si on peut dire.

 

Pour en savoir plus sur le cancer colorectal:

 

Article vulgarisé sur le sujet

Viande et cancer colorectal: un peu long mais très complet

 

Un article beaucoup plus court pour
les flemmards