Maiandeua

Maiandeua signifie « Terre Mère », c’est une petite île près de la côte nord du Brésil. La nature y est très préservée.

 

souslevent

L’île est plus connue sous le nom d’Algadoal. On l’appelle aussi l’île de la Princesse. Les plages sont gigantesques, mais la mer est réputée dangereuse à cause des forts courants (mais on peut y apercevoir des dauphins!). Au milieu de l’île se cache la Lagune de la Sirène, propice à la baignade. La décomposition des matières organiques rend l’eau très sombre, d’un noir aux reflets rouges comme le vin.

coeur

 

Le temps ne semble pas s’écouler sur Algodoal. Elle est toujours égale à elle-même. On nous a dit qu’à une certaine époque de l’année, des touristes arrivaient en nombre et envahissaient les plages. Je pense que c’est exagéré, vu le petit nombre d’hébergements sur l’île, qui n’abrite qu’un seul village composé de deux ou trois rues, laissant le reste à la plage, la forêt et la lagune. En tous cas, en Avril, nous étions les seuls visiteurs, avec un photographe Brésilien, venu capturer, comme moi, la beauté des immenses plages désertes sur lesquelles aucune voiture n’a jamais roulé.

 

soir

 

Ce fut aussi l’occasion de faire enfin quelques belles macros.

 

Pour voir plus de photos, rendez-vous dans l’album.