La Vraie Fille Féminine

Pour toi lecteur, j’ai mené une enquête fastidieuse. J’ai ressorti mes agendas du lycée. J’ai fouillé dans la cave chez mes parents pour ressortir mes vieilles barbies. J’ai regardé des photos de mariage. J’ai observé scrupuleusement la couverture d’un magazine Elle (bon, je l’ai pas ouvert, il faut pas pousser) et j’ai vaguement écouté la télévision en faisant des cakes. Aujourd’hui, cher lecteur, l’elfe va te révéler le début de l’embryon d’un mystère insondable. Aujourd’hui, et puisque le Vrai Mec en a déjà pris pour son grade, je vais te parler de la Vraie Fille Féminine.

Je me souviens, quand j’étais ado, aux mariages et aux bar-mitzva, j’étais sommée de reléguer mon jean au placard pour enfiler une robe achetée pour l’occasion, et montée sur une paire de talons sur lesquels je ne savais pas marcher, je me maquillais à la truelle. Alors, tout le monde s’extasiait: enfin, tu ressemble à une Vraie Fille Féminine ! Mais je savais bien que je n’en étais pas une, la preuve c’est que j’avais du mal à marcher avec des talons, que ma robe remontait sans arrêt, ce qui m’obligeait à la remettre en place toutes les dix secondes, et que j’étais beaucoup, beaucoup trop grosse (56kg pour 1m70).

De toutes façons, quelque chose en moi savait que je ne pouvais que donner l’impression d’être une Vraie Fille Féminine, mais que je n’en serai jamais vraiment une. Ce que j’ignorais, c’est que personne n’arrive vraiment à être une Vraie Fille Féminine, car c’est impossible. Qu’importe, la VVF n’a pas besoin d’exister pour être si présente dans nos esprits. Elle existe imaginairement, ce qui est bien suffisant pour parfois nous souffler à l’oreille notre conduite, à nous les femmes… Et peut-être bien aussi aux hommes.

barbie Mais pourquoi être une Vraie Fille Féminine?

Lire la suite

Aujourd’hui le monde me débecte

Ou plutôt, hier le monde me débectait, mais j’étais trop obligée à jouer à World of Warcraft pour écrire des notes de blog. Pourtant, si j’ai cru échapper à la ferveur électorale des Français en voletant tel un papillon sur les terres de Norfendre et d’Azeroth et en baffant des gros monstres vilains pas beau, c’était oublier que dans les meuporgs, on joue avec des gens, et en l’occurence, des français. Lesquels m’ont rebattus les oreilles avec leurs opinions politiques, généralement à base de « Nicolas Sarkozy est laid » et « François Hollande est mou ».

Au fond, je m’en flan complètemou. Bon, j’avoue, j’ai été un peu soulagée de savoir qu’on en avait fini avec le président Nicolas Sarkozy, mais c’est en partie parce que j’en avais marre d’entendre parler de lui sans arrêt. Ne comptez pas sur moi pour épiloguer sur la petite taille ou le physique peu avantageux du président sortant. Ca peut m’arriver, entre potes, de faire ce genre de blagues, on rigole bien. Mais je constate que pour la plupart des gens, la politique s’arrête là. « Il a bien parlé l’autre jour au débat, il a gagné, l’autre y savait pu quoi dire. Et puis de toutes façons, son adversaire est pas charismatique. Il a un gros nez. » Etc etc…

Combien de gens lisent les programmes? Pourtant, ça n’a pas empêché la France entière de se passionner pour les élections. Combien savent vraiment de quoi il retourne? Combien pourraient expliquer brièvement leur vote, aussi bien dans un camp que dans l’autre, sans se référer au physique des candidats ou à leur façon de s’exprimer avec plus ou moins d’emphase, en donnant de VRAIS arguments politiques, « je vote pour lui parce que l’autre est un con » n’en étant bien sur pas un? Lire la suite

Le cake choco-noix végane tellement facile que même toi tu peux le faire

Mais qu’est-ce donc? Une recette de cuisine ici? Mais diantre.

D’habitude je ne met jamais de recettes sur ce blog, et pourtant j’aime bien cuisiner. Après une période cupcakes, suivie d’une brève période lembas, nous voici dans l’ère du cake. Quoi de meilleur qu’un bon cake ? Mais encore faut-il trouver la bonne recette. De nombreux tâtonnements s’étant soldés par de cuisants échec culinaires, je fus au bord du désespoir et contrainte par ma maladresse à manger un grand nombre de cakes pas bons. Je fus rejetée par la société. Mais tout ceci appartient au passé, car j’ai aujourd’hui découvert LA recette de cake excellentissime, tellement facile que même toi, lecteur, tu peux le faire, oui tu peux. Il te suffit d’avoir dans ta cuisine un moule à cake de préférence en silicone, un four et deux bras, mais même si tu es manchot, je sais que tu trouveras une solution. Grâce à ce cake, tes amis t’aimeront, tu seras adulé et révéré et tu trouveras enfin l’amour.

Lire la suite