Barbie cherche Ken désespérément

Le couple, la clé du bonheur? Je l’ai constaté dernièrement, quand j’ai enfin décidé d’expliquer mon point de vue pas facile sur le couple: le couple, c’est sacré, et beaucoup de gens y tiennent. Je ne répondrai pas ici à tous les arguments pro-couple, je voudrais juste adresser un message à toutes les filles qui attendent le prince charmant (ou le prince pas trop charmant, ou le quelconque personnage masculin censé les rendre enfin heureuses).

Récemment, je subissais une continuelle avanie télévisuelle, du fait de ne pas avoir d’appartement à moi. Il y a une émission dont je ne connais pas le nom, dans laquelle, si j’ai bien compris, des femmes organisent des mariages, avec buffets et décorations et tout le tintouin qui va avec, puis chacune semble critiquer et juger la cérémonie organisée par l’autre. Deux choses me choquent.

La première chose qui me choque, c’est à quel point c’est CHIANT. Rien que d’entendre, sans même regarder l’image, ça me donne envie de me pendre. Bon disons que ça c’est un jugement personnel… La deuxième chose qui me choque, c’est qu’on entend QUE des femmes. Les hommes ne semblent pas concernés. C’est comme si dans le mariage, le mari faisait partie des accessoires, tout comme la robe et la pièce montée.

mariage
Lire la suite

Le couple et l’amour à vendre

Parler de couple et d’amour dans une société comme la notre, c’est extrêmement difficile. Difficile parce qu’on nous parle d’amour et de sexe sans arrêt, parce que le sexe et l’amour, dans notre société, c’est quand même un peu comme les frites, finalement: des biens de consommation.

Lafâme est un bien de consommation, mais on aurait tort de limiter le phénomène « sexe à vendre » à la prostitution, à la pornographie et aux femmes qu’on déshabille pour vendre du yaourt, des voitures et des couches jetables. Ou du véganisme, tiens. Merci Peta.

Image destinée à attirer l'oeil du mâle blanc hétérosexuel moyen et heu... Lui donner envie de manger de la viande?

Il n’y a pas que les filles à poil qui rapportent de l’argent: le mariage est un bien de consommation. Le couple est un bien de consommation. Je ne listerai pas ici tout ce qui se vend et s’achète pour que les gens se maquent ensemble, à commencer par les sites internet du genre meetic, adopteunmec ou autres. On a tous un jour pouffé de rire en lisant les petites annonces « rencontres amoureuses » dans le journal, mais qui s’est arrêté un instant sur la dose massive de désespoir, de solitude et d’abandon qui pèse sur ceux qui les écrivent? Finalement, c’est peut-être pour ça qu’on en rigole: on est pas à ce point au bout du rouleau.

Lire la suite