Un PNNS pour les véganes français

Je fais passer ici une information importante. Une demande collective a été adressée à la cellule du PNNS (Plan National Nutrition Santé) pour que des informations officielles sur la nutrition végétalienne soient disponibles. Un site internet a été créé: http://www.pnnsvegane.fr/

Pourquoi c’est important?
Le PNNS ne dispense aucune recommandation nutritionnelle pour les végétaliens (mise à part le conseil péremptoire de ne pas suivre ce régime). Cette absence de recommandations est très problématique, puisque que les personnes qui font le choix de se passer de produits animaux sont plus susceptibles de souffrir de problèmes de santé liés à une mauvaise alimentation, s’ils ne disposent pas de recommandations adaptées à leurs convictions. Ce qui est déjà un problème en soi, mais en plus cela risque de décourager des gens de s’intéresser au véganisme.

Petit aparté à ce sujet: je sais qu’on a tendance à dire que tout va bien dans le meilleur des mondes quand on est végétalien, qu’on retrouve la forme, la santé, la jeunesse… Mais non, il faut être un peu objectif. Oui, le régime végétalien a des avantages pour la santé, c’est indéniable. Mais il y a aussi des choses auxquelles il faut faire attention quand on est végétalien. Par rapport à quelqu’un qui consomme des produits animaux, une personne végane est moins susceptible d’avoir certains problèmes de santé, mais court plus de risques d’avoir d’autres problèmes spécifiques (manque de B12, etc…). Rien de tout cela n’est insurmontable si l’on dispose de recommandations nutritionnelles adaptées (si cela vous intéresse, je vous recommande notamment cette brochure de la société végane, qui est très bien faite et accessible; Il existe aussi une documentation importante sur le site de l’Association Végétarienne de France, avec des fiches plutôt complètes, dont une partie spécialement pour les enfants. Il y a aussi les recommandations officielles du Royaume-uni qui sont très bien, traduites ici en français). Malheureusement, en France, ces recommandations font défaut, les seules recommandations adaptées émanent d’association pour le végétarisme ou le véganisme. Mais des associations il y en a un paquet, et certaines peuvent fournir des informations biaisées, orientées, fausses, non basées sur des preuves… Comment savoir à qui faire confiance? Une personne lambda désirant supprimer les produits animaux de son alimentation saura-t-elle vers qui se tourner? Les professionnels de santé sauront-ils l’aiguiller, ou vont-ils plutôt la décourager? (j’en ai déjà parlé ici).

Je pense qu’au bout du compte, ce sont les animaux qui payent le prix de ce manque d’informations.

Que faire?
Tout est expliqué en détail sur le site, mais en résumé, il s’agit de participer en tant que personne végétalienne à l’étude nutrinet santé. Pour des raisons qui m’échappent, les études réalisées dans d’autres pays ne sont pas considérées valables pour mettre au point des recommandations nutritionnelles pour les véganes français (on se demande d’ailleurs sur quelles études françaises ils se basent pour déconseiller fortement le régime végétalien, mais on risque de ne pas le savoir car les courriers qui posaient justement la question sont restés sans réponse… Bref). Évidemment, pour avoir des informations fiables sur la santé des véganes français, il faut un nombre conséquent de véganes qui participent à l’étude. En-dessous d’un certain seuil, les végétaliens ne seront pas pris en compte. Donc je vous encourage à vous inscrire à l’étude si ce n’est pas fait, et à vous déclarer comme végétalien-ne (tout est bien expliqué dans le site).