3 réflexions au sujet de « Au fil de l’eau »

  1. L’homme a bien raison de se croire supérieur vu l’effroyable bilan qu’il élabore en matière de guerres, de génocides, de meutres de masse, d’inquisition, de bombardements, de bûchers, de déportations…Toutes choses que ne feraient pas d’ailleurs un enfant de 3 ans.

Les commentaires sont fermés.