Autrice

10645258_10153497928680021_733858835263747755_nLauren Plume alias l’elfe.

Âge: 32 ans.
Signe particulier: Myope et féminazgul.

Fonctions: Fait du jogging. Photographie son café. Parle avec des voix dans sa tête. Dessine des zombies. Mange des graines. Fait du yoga. Ecrit des trucs. Lutte contre l’oppression.

« Rabiquement anticatholique » (c’est pas moi qui le dis c’est un hater bien inspiré).

Maman d’un petit théo-jasmin* depuis 2013.

Quelques mots sur mon parcours

Beaucoup de gens me demandent si j’ai étudié la sociologie. En fait, j’ai une licence en biologie des organismes et un master en biologie, spécialité biologie de la reproduction des animaux.

Manque de bol, je suis devenue végétarienne puis végane pendant mes études, ce qui m’a posé beaucoup de problèmes éthiques par rapport à une carrière qui se dirigeait droit vers l’élevage expérimental. J’ai travaillé sur l’éthologie et la neuroendocrinologie chez les animaux d’élevage. J’aime pas trop l’élevage. Bref.

J’ai laissé tomber la thèse pour faire le tour du monde parce que YOLO.

Pourquoi j’écris ce blog?

J’ai eu beaucoup de prises de conscience au cours de ma vie. Je pense qu’une des prises de conscience majeure a été celle qui, lors de mes études, entre cours de production animale et travail avec des animaux, m’a menée au véganisme et aux luttes antispécistes. C’est un peu celle qui a déclenché toutes les autres: le féminisme, la domination adulte sur les enfants, etc…

Dans une précédente page de présentation, je parlais beaucoup de ce que j’avais appris en voyageant. C’est vrai, voyager est une école de la vie (et comme dans toutes les écoles, certains apprennent beaucoup, d’autres moins, et d’autres encore n’apprennent presque rien). Mais ce n’est pas la seule. Mes études, mes emplois successifs m’ont beaucoup appris aussi. Voyager a été une expérience formidable et riche d’enseignements (pas seulement le tour du monde, mais aussi les autres voyages que j’ai eu la chance de faire depuis). La maternité m’a également énormément appris, bien sûr. Ce blog également, qui existe à présent depuis de nombreuses années, je lui dois aussi beaucoup. Et, même dans les périodes de ma vie où j’aurais du mal à dire ce que je faisais exactement, j’ai appris beaucoup. La vie n’est pas un long fleuve, mais elle est un long, très long cheminement.

tumblr_necwmuk2CQ1tuvxuoo1_1280Retrouvez aussi mon blog photo

 

*Alors non, avant que vous me demandiez, il s’appelle pas vraiment théo-jasmin. C’EST JUSTE DRÔLE, OK?

 

 

22 réflexions au sujet de « Autrice »

  1. Ping : Une épidémie inquiétante | Les Questions Composent

  2. Puis je me permettre de te féliciter pour le texte concernant « le cri des carottes »? Je dois t’avouer qu’en lisant le titre j’ai ris, et ensuite j’ai beaucoup réfléchie!
    Bref, tu as une plume en or et une argumentation en béton surmontée d’une pointe d’humour qui rend ton texte délicieux!
    Merci! ;)

  3. Je suis tombée fortuitement sur votre article portant sur la violence en milieu militant, en cherchant sur la violence antiféministe.

    Je trouve dommage de ne pas vous avoir trouvée sur Twitter quand vous y étiez.

    Je vous suivrai dorénavant sur votre blogue.

    Bonne route.

  4. Juste un petit message pour te dire merci! J’ai découvert ton blog l’an dernier et je le trouve génial: tes articles sont accessibles, pédagogiques et pour autant très pertinents, il m’arrive fréquemment de le conseiller à des gens de mon entourage et ça a parfois été salutaire :)
    Je viens encore une fois de le faire et me suis rendue compte que je n’avais jamais pris le temps de t’envoyer un message pour te remercier de la qualité de tes posts: que ce soit dit, ce que tu fais est vraiment super.
    Au plaisir de te lire,

    Steph.

  5. Hello à vous. Il y a beaucoup de lecture intéressante sur votre blog. Je me suis bien reconnu dans la ‘poire’, disons quand j’étais plus jeune parce que maintenant à 40 ans je suis complètement asocial, mutique et aussi en psychanalyse. Avant j’espérais pécho une fille ; maintenant j’espère avoir des relations normales d’être humain avec les filles mais franchement c’est dur.
    Dans un commentaire il y a un lien qui ne marche plus vers le post ‘le client est roi’. Article supprimé ? j’aurais aimé le lire. Parce que aussi, j’ai déjà monnayé des relations et ça m’intéresse de lire ce que les filles qui réfléchissent disent là dessus – c’est d’ailleurs un blog de travailleuses du sexe qui m’a amené ici.
    Bonne continuation

    • J’ai supprimé (pour le moment du moins) les articles sur la prostitution parce que mon point de vue a pas mal évolué dessus et que je pense que les personnes qui vendent des services sexuels sont elles-même pas d’accord entre elles sur beaucoup de choses et que de plus, certaines choses que je disais étaient maladroites ou offensantes envers elles, ce qui n’était pas mon but. Je pourrai éventuellement en remanier certains, mais je n’ai pas le temps pour le moment.
      Néanmoins, il y a des millions de façons différentes de vivre la vente d’un service sexuel, et en tant que client, tu ne sais absolument pas ce que vit la personne que tu exploites sexuellement, peut-être qu’elle s’en fout, peut-être qu’elle souffre, peut-être qu’elle se drogue pour y arriver, peut-être qu’elle a absolument besoin d’argent, peut-être qu’elle le vit bien, peut-être pas. Je sais que je vais pas me faire des amis en disant ça mais je pense que les hommes devraient réfléchir un peu à ça avant de se précipiter pour acheter des services sexuels, et avoir conscience qu’il y a un discours commercial autour de la prostitution. Dans le bouquin dont je parlais dans « le client est roi », le gars raconte sans pression qu’il a couché avec des prostituées probablement mineures et qu’il a payé des femmes qui étaient trop défoncées pour savoir ou elles se trouvaient, et tout le monde trouve ça génial et criant de vérité alors que c’est d’une violence inouie.
      Bref, le sujet de la prostitution est de toutes façons extrêmement complexe, et je pense qu’il vaut mieux prendre le plus de points de vue possibles, prioritairement celui des concernées. (je te conseille le blog de mélange instable)

      • Merci d’avoir pris le temps de répondre …
        j’aimerais bien créer aussi écrire sur ce sujet en tant que client. Pas pour me justifier ou vanter la prostitution, ni bien sûr faire des compte-rendus mais plutôt essayer quelque chose comme ’23 prostituées’ de Chester Brown où je décrirais en toute objectivité mon état d’esprit, mon ressenti, le déroulement de ces RDV. J’apprécie de lire le ressenti des prostituées mais je trouve aussi que le point de vue des clients est rarement exposée de manière ‘authentique’, sans triche.

          • ui c’est de ce livre dont je parlais.
            Tu sais je crois que le point de vue des mecs sur la prostitution est déjà ce qu’on entend en permanence, je trouve pas ça super intéressant, c’est plutôt le point de vue des personnes qui se prostituent qui manque…

          • Bonjour,
            Je me permet de m’immiscer dans votre conversation et je m’en excuse :p! Mais je trouvais le sujet intéressant. Cela fait quelque temps que je parcours un peu tout et n’importe quoi sans jamais vraiment être capable de dire ou non si un article est un contenu sponsorisé, une publicité, un contenue vraiment sérieux ou encore un hoax… Depuis peu je suis tombé sur ce blog (bravo Mme Plume ^^ pour votre travail) que je trouve étonnamment vraie et humain du peu que j’ai pu en lire pour l’instant! J’ai récemment pour des raisons assez étranges fait la connaissance d’une fille très sympathique qui se trouvait être une escorte girl indépendante mais aussi une femme normale avec un travail normale, un petit copain des amies… Cela m’a intrigué et j’ai passé du temps en ligne ou en face à face à discuter avec certaines d’entre-elles car au départ si le système (qui que ce soit des amis, la famille, les médias,…) m’a poussé malgré moi à vouloir tenter une relation tarifée, car après tout: les lieux de rencontres classiques (bar, boîte de nuit, soirée célibataires, soirée défonce à n’importe qu’elle substance, concert, gala, cinéma …) restent des lieux pour des rencontres ultra-superficielle au même niveau si ce n’est encore moins honnête qu’une relation tarifée ou au moins le message est claire à la limite … , contrairement aux rencontres spontanées, dû au hasard souvent avec un réel dialogue et un partage de mot sans jugement extérieur ni bruit ni drogue ni perturbations quelconques, ces rencontres la sont tellement rare dans la vie d’un être humain que cela nous pousse à la facilité jusqu’à arriver au comble de la société consommation ou l’on en vient à consommer de l’être humain… Car aujourd’hui l’être humain est devenu plus que jamais un objet, un robot, une marchandise que l’on peut acheter et vendre de manière légale ou illégale … Je n’ai jamais vraiment pu m’y résoudre mentalement, d’où mon besoin de discuter et d’écouter la personne en face de moi de comprendre son vécu pour mieux la connaître comme une personne normale. Au final on s’aperçoit qu’une femme vénal ou ultra matérialiste qui cherche un bon mari riche ou des relations superficielles en acceptant un homme qui profitent de sa dépendance en argent, drogue… pour coucher avec elle ou de même pour la situation inverse (une femme qui profite d’un homme … on pourrait encore plus généraliser…) , n’est pas si différente d’une escorte ou d’une prostitué et c’est pour cela à mon sens que de plus en plus d’hommes et de femmes aussi (oui mesdames nous ne sommes pas les seuls et vous me surprendrez toujours :) ) ou tout simplement des êtres humains quel qu’ils soient, se tourne vers des relations tarifés que ce soit de la prostitution, des rencontres ou plan cul en ligne, jusqu’à voir apparaitre la prostitution de haut de gamme presque légal la ou elle est illégale (Absurdité qui me fait mal au crâne à chaque fois que j’y pense… Comme beaucoup d’autres sujet) et des débordements bien plus inquiétant comme la pédophilie, les vidéos de massacres& des viols d’êtres humains vendus aux plus offrants (que ce soient des criminels, patrons, gens normaux ou non ce n’est pas pardonnables de tuer son prochain encore moins de payer pour qu’on le fasse à notre place) … Bref nous sommes tous des êtres humains qui que nous soyons, dans les prostituées ils y’en a qui aiment leur travail et d’autres qui se persuadent de l’aimer d’autres qui se droguent pour y arriver et d’autres qui dépriment, d’autres qui bâclent leur travail … chacun à sa propre manière à lui de faire face à la vie et de trouver un moyen de survivre… il suffit de lire aussi quelques blogs, articles ou les commentaires des gens sur les sites de prostitutions pour comprendre que ce n’est pas si différent du monde du travail, de notre situation à nous aussi… Il y a des gens heureux de faire ce qu’ils font et d’autres qui le font dans la contrainte, c’est aussi simple que ça… Et arrêter de juger les choix d’une personne car l’on ne sait jamais si cette personne est consciente de sa propre oppression ou exploitation. Ce n’est pas le diplôme, le métier, notre beauté physique, notre implication dans la société qui détermine qui nous sommes, mais ce sont nos choix, notre capacité à douter et à se remettre en question constamment, à apprendre des autres par le dialogue et se faire ses propres conclusion par son esprit critique… Nous ne sommes pas si différent peu importe qui nous sommes alors arrêtons de nous juger les uns les autres et apprenons à nous connaître pour une vraie justice, qui puisse permettre à chaque être humain de faire leurs propres choix sans contraintes… C’est malheureusement presque impossible à faire aujourd’hui et surement très naïf de ma part d’y croire encore, mais je garde espoir en ces belles rencontres et moments de bonheur rarissimes, nos capacités à tous et toutes de faire des choses extraordinaires, qui nous rappellent que la vie est belle et que les humains sont parfois humains…

            P.S. : Désolé si c’est un peu le bazar, c’est un peu le bazar dans ma tête depuis trop longtemps et chaque jour qui passe j’essaie de lutter pour y remettre de l’ordre… J’essaie aussi de mettre de côté tous mes préjugés et d’arriver à être impartial même si je suis un homme ^^, je ne suis pas parfait justement!

          • Je trouve que ton raisonnement n’a pas de sens. Tu expliques ton recours à la prostitution par le fait que les femmes seraient vénales (même si tu ne le dis pas de cette façon). ça n’a pas de sens. Certaines relations se font en échange d’argent, d’autres non. Si tu choisis d’avoir des relations en échange d’argent, c’est un choix qui t’appartient (outre la responsabilité que ça te donne dans l’exploitation sexuelle d’autrui) et c’est un choix qui répond à des motivations différentes que d’avoir des relations qui sont basées sur le partage et non sur l’argent. Je te fais pas la morale, quoique ça me gave un peu dans ton discours y a un eu un jugement de la vénalité des femmes alors que tu sais quoi de la vie des personnes qui vendent des services sexuels? Peut etre qu’elles le font pour nourrir leurs gosses ou j’sais pas quoi. Et toi jamais tu te demandes pourquoi t’aurais besoin de baiser une meuf qui fait ça pour nourrir ses gosses? Je trouve ça un peu sale. Désolée, je suis surement pas objective là dedans.

      • Bravo Lauren, je suis un homme, et tu me touches profondément…
        Ici alf1.romeo si tu vois qui…
        Toi, tu devrais etre déclarée d’utilité publique!
        Je pense fort à partager tes textes sur mes pages…
        Merci pour tout!

  6. Désolé, je ne voulais justement pas que cela soit sujet à polémique au contraire.
    Je me suis rendu compte, que j’ai été poussé malgré moi vers la prostitution, par des amis, la télé, des questions sans réponses… Le pourquoi c’est mal n’est vraiment jamais bien expliquer, l’on se perds dans la désinformation générale. Je me dégoute moi-même et à l’heure d’aujourd’hui je ne veux plus jamais à avoir à payer de quelconque manière que se soit une prostituée ou une femme. Je recherche au contraire l’amour véritable d’une personne qui m’aime pour ce que je suis et avec laquelle je peux communiquer librement mes pensées et vice-versa. Je ne parle volontairement pas d’une femme car j’ai l’impression que l’amour véritable n’a pas de genre il vient d’une connexion « mentale&physique » qui nous échappe, car personne ne nous apporte de réponse claire à ce sujet (du moins j’en ai pas trouvé pour l’instant). Dans une relation tarifée je me suis rendu compte dès la première fois qu’il y avait un gros malaise et je n’ai même pas réussi …. j’ai voulu réessayer en communiquant plus et c’est la que j’ai compris mon erreur et que ce milieu ne me correspondait pas, car je suis incapable de profiter ou d’exploiter un autre être-humain, et surtout j’avais besoin de savoir si la personne en face de moi avait envie de moi pour passer à l’action, et dans avec une prostitué c’est impossible à savoir à partir du moment ou c’est l’argent qui a décidé à sa place… Sachant qu’elle a surement une raison pour se mettre dans cette situation (libido démesuré, forcée par une tierce personne, n’a pas trouvé d’autres solution pour s’en sortir, par plaisir même si c’est peut être un mensonge cela reste possible, …) le fait est que c’est presque impossible à savoir, et dans le doute mieux vaut ne pas profiter d’une personne, qui fait surement ce choix-la par défaut. J’ai donc, sans le vouloir en discutant trop avec l’une d’entre-elles (la troisième que j’ai vraiment rencontrée..) dans un espèce d’entretien de « pré-sexe », finit par entamé une relation non-tarifé du type « sex-friend » avec elle, puis je me suis aperçu que je ne pourrais jamais lui faire confiance. Elle avait d’ailleurs un petit ami normal à qui elle cachait son activité, sa motivation principale était le manque d’argent. Car même si elle avait un job normal, ses revenus n’était pas suffisant. Mais aussi elle adore couché avec n’importe à cause de déception face à des échecs amoureux précédent et aussi une libido très développée. Bref j’ai finis par coupé les ponts parce que pour moi ça devenait de plus en plus bizarre et le fait de ne pas savoir ce qu’elle faisait dans sa vie sexuelle ne me rassurait pas du tout. Mais elle m’a fait comprendre qu’une fille en apparence très normale peut être n’importe qui en réalité. Et c’est partout pareil dans tous les milieux, il faudrait casser les clichés et informer les gens de la réalité, pour ne pas tomber dans des pièges comme je l’ai fait… Je n’en suis pas fier, et depuis je suis convaincu que ce milieu n’est pas fait pour moi et que j’ai fait une grave erreur de jugement en payant une personne pour un service qui ne devraient pas être vendu mais souhaité… La prostitution si parfois elle semble souhaitée par certaines femmes ou hommes … reste une forme d’exploitation. De mon côté je regrette sincèrement cette période ou j’ai été mal influencé sans doute égoïste et con. Si je me suis permis d’intervenir c’est parce que j’ai pris du recul sur ma connerie et j’ai arrêter complétement de fréquenter ce milieu et les gens qui m’avaient poussés à y entrer… Je n’en dirais pas plus après ça devient beaucoup trop personnel. J’aurais surement du remettre les choses dans leurs contextes avant d’aborder ce sujet difficile.

    Je ne considère pas que les femmes sont vénales bien au contraire, je me suis rendu compte qu’une prostituée était une vraie personne… c’est tout ce que je voulais dire. Et qu’elles choisissent ce métier comme n’importe qu’elle autre métier, parce qu’il faut bien vivre, ou survivre… Et se trouver une place dans ce monde de fou ou le trafic d’être humain existe, de manière légal & illégale … de même pour l’oppression …

    Pensez-vous qu’il est normal que des sites comme « sugar daddy », « plan cul.com »& Cie, le porno gratuit à la porté de tous, les sites d’escortings, les sites de rencontre entre pédophiles, et bien d’autres sites affreux,… soient autorisés ou tolérés et que les maisons clauses soient fermés ? pensez-vous qu’il ne serait pas mieux de laisser les femmes & hommes qui veulent se prostitué par choix avec un contrôle anti-corruption anti-profit d’un tiers , au lieu de mettre tout le monde dans le même panier et de dire que tous les clients sont des pervers dégueulasses et sans honte, et les putes bas c’est toutes des putes et on s’en fou elle n’avait qu’à pas faire ça …. Interdisons sans réfléchir et ça ira tout seul … ? l’interdiction pur et dure d’une quelconque activité généré par l’offre et la demande n’entraînera que son opposé malsain dans le domaine criminel… Et cela ne résout rien. L’information véritable, l’éducation, le ralentissement et la décroissance, la remise en question, le vécu, l’expérience, les autres, c’est avec ça que l’on apprend et que l’on pourra avancer sur ses sujets complexes ou personne n’a la solution miracle, parce qu’elle n’existe pas encore…. Bref j’espère que cette fois-ci j’aurais été un peu plus clair dans mon résonnement. De toute manière pour ma part je ne retournerais jamais voir une prostitué de ma vie j’ai compris la leçon tout seul, mais j’aurais bien aimé que l’on me le fasse remarqué avant d’essayer plutôt que de m’y pousser. Merci télé, pseudo-amis, famille avec plein de tabou, la société de consommation …

    • P.S. : ne voyez rien contre vous dans ce que je dis, ce n’est que mon avis et le fruit de ma réflexion, je manque de temps pour lire tout ce que vous avez pu écrire à ce sujet et sur bien d’autres. Me permettre de vous juger serait dans ce cas irrecevable de ma part… Sachant que dans la plupart de vos articles que j’ai pu lire en entier :p, je trouve plutôt que votre analyse est pertinente et fait preuve d’ouverture d’esprit, et d’expérience vécu ou apprise avec passion…

    • Tu me prêtes (il me semble) des propos que j’ai pas tenu, je pense pas qu’il faille interdire la prostitution, mais je pense que si des gens doivent réfléchir à leur rôle là-dedans ce sont les clients, enfin c’est mon avis à l’heure actuelle.
      Cela dit, comme tu le soulignais très bien, ce qu’on pourrait appeler la prostitution peut s’étendre à d’autres domaines comme tu le soulignais (il me semble, si j’ai bien compris tes propos), comme le mariage, le fait que les femmes (et parfois même les hommes) se sentent obligées de satisfaire sexuellement leur partenaire. En fait, c’est assez compliqué dans notre société de trouver une sexualité basée sur l’échange, parce qu’on a pas appris les choses comme ça. Si pour la plupart des gens, c’est normal qu’un homme paye une femme pour du sexe, alors plein d’autres choses sont normales. Je veux pas dire que c’est A CAUSE de la prostitution hein, mais la prostitution, et son acceptation générale (en tous cas pour les hommes, les prostitué.e.s étant stigmatisées) et le fait que ce soit pas remis en question que les choses sont comme ça, ça fait partie d’un système, de la façon dont la sexualité est construite je crois.
      Moi d’ailleurs, j’ai beau parler de ça, je crois pas avoir beaucoup de portée, je crois que les mecs finalement j’ai beau leur dire tout ce que je veux, ils exploitent sexuellement des femmes (qu’il y ait ou non transfert d’argent) et que j’y peux pas grand chose, la sexualité se construit comme ça. Enfin, j’essaie un peu.

      • C’est possible, je ne visais pas tes propos en particulier. Je ne juge pas ton point de vue en tout cas, j’essaie juste d’apporter un avis qui est le mien c’est tout.

        Comme tu dis il y’a beaucoup d’amalgames qui sont faits sur la prostitution au point que la plupart des gens (que je rencontre hein ^^) homme ou femmes ont tendances à soit diaboliser complètement la prostitution sans argument, soit à ne pas la dénigrer mais sans vraiment avouer qu’ils l’acceptent, d’autres au contraire en parle librement comme si c’était complétement normal, car après tout ça existe et cela n’est pas vraiment interdit… on peut trouver un prostitué très facilement avec internet (En moins d’une heure en cherchant bien on peut obtenir un rdv…) ou en connaissant les coins. Du coup cela sème le doute dans les esprits. Et effectivement, je suis d’accord sur le fait que les clients (et pas que les clients d’ailleurs, mais tous ceux qui se permettent de donner un avis tranché sur le sujet) devraient un peu se remettre en question et mieux s’informer, car la personne qui fait le choix de se prostitué et offre du sexe pour de l’argent, peu importe la raison de ce choix, cette personne reste humaine et on ne doit pas la considérer comme de la marchandise… Même si le système nous perturbe et nous apporte une vision faussé de la sexualité, il ne faut pas oublier que nous sommes tous censé être des êtres humains libres et égaux en droits (en théorie en tout cas…).

        On ne connait plus vraiment les limites de nos perversions de nos dérivent… la sexualité est devenue une sorte d’objet de consommation, elle est déclarée dans documents officielles pour les couples afin d’accéder à des réductions fiscales, immobilières… Mais aussi avec un engagement juridique à ne pas négliger. On ne sait plus si l’on doit communiquer ou se contenter d’obéir et de se taire pour conserver nos faux avantages, quitte à oublier si l’on aime ou pas la personne avec qui l’on est… Et puis pour le sexe du coup ? Faut-il coucher avec son conjoint même si on l’aime plus vraiment pour conserver aussi nos avantages? pour consolider notre couples ? Pour la famille ? ça nous prends tellement la tête qu’on ne sait même plus pourquoi on est ensemble la plupart du temps…
        La plupart des relations amoureuses n’ont pour moi aucun sens, car c’est très rare de trouver des personnes qui s’aime vraiment. Dans le sens ou l’amour ça se ressent, ça se voit, il y’a un échange un lien fort entre deux être qui ne s’explique pas forcément et tant mieux ! lorsqu’il y a un soucis un malentendu on en parle, on le résous ensemble… Facile à dire, avec tous les tabous véhiculés par notre société, on ne sait plus vraiment ce que l’on doit faire et l’on finit par avoir des relations assez superficielle en fait, et basé sur qui paye quoi, qui gère quoi et basta … Les parents évitent de trop parler de sexualité, les écoles nous parlent que des MST, protection et comportement déviant …. Les médias disent tout et n’importe quoi, les publicités l’utilisent pour vendre … Et dans tout ce bazar on oublie de se poser les bonnes questions.

        Je m’excuse si je m’éparpille un peu, j’ai du mal à synthétiser ma pensée et j’ai tendance à voire des similitudes avec beaucoup d’autre sujet sensible, parce qu’au final pour la prostitution ou un autre sujet tabou, on a du mal a obtenir des réponses claires… Est-ce que c’est voulu ou pas histoire que tout le monde en profite et choisisse son camp ? Faudrait-il légaliser pour plus de respect la prostitution ? J’en sais rien… Dans le monde actuelle peut-être qu’il faudrait commencer par laisser un peu plus de temps aux parents pour éduquer, écouter et répondre à leur enfants , et être dans un système qui prône la connaissance (basé sur des preuves, démonstrations…. ) , la philosophie et la possibilité de douter, réfléchir plutôt que de proposer de la stupidité, toujours plus de consommation de règles irréfléchis et inégales, et un chaos complet d’informations qui n’ont ni queue ni tête.

        En tout cas je suis globalement d’accord avec toi, j’aimerais bien avoir plus d’échanges et de compréhension (au moins de l’écoute) dans mes relations en général… Et que l’on ai tous une autre image plus juste, véritable de la sexualité car c’est important quand même après tout. Je suis peut-être un peu trop énervé parfois dans mes propos, j’ai honte de ce que je vois ou de ce que j’entends tous les jours et ça me ruine de l’intérieur… Et pire encore, cela me fait faire parfois des choix stupides, qui ne me correspondent pas et qui me rendent malades. Et après faut faut bien essayer de continuer d’avancer lol…

  7. Salut,
    Je voudrais te féliciter pour ton blog car je trouve tes articles super bien écrits ! :)
    Et en plus ils sont bien argumentés ce que je trouve trop rare sur internet.
    Donc bravo et merci pour ce blog très intéressant !

  8. C’est ici pour donner ses félicitations ?
    Un grand bravo pour l’article intitulé « Contre le couple ». Sa lecture a suscité en moi un profond soulagement et un vif enthousiasme. Voilà longtemps que mes observations personnelles m’ont conduit aux mêmes conclusions que celles qui sont présentées dans l’article. Faute d’avoir jamais pu les partager tout à fait avec d’autres êtres humains (tant elles provoquent l’effroi de la plupart de mes auditeurs) je les avaient mises par écrit (sans jamais les partager de quelque façon que ce soit ni, évidemment, publiées sur un blog) et je m’aperçoit maintenant que mon humble texte est très semblable au tient.

    Ça a quelque chose de satisfaisant de savoir que d’autres personnes pensent la même chose que soi sur ses questions ^^ »

    Merci à toi, donc, pour tous les textes formidables que tu partages. Je m’en vais maintenant m’interroger plus avant sur la valeur morale du véganisme car je me refuse à fonder mes comportements moraux sur une base théorique chancelante. Je suis certain que les textes publiés ici achèveront de me convaincre tout à fait en ce sens (et non de me persuader à grand renfort d’images ou de formules destinées à frapper l’esprit plutôt qu’à le raisonner).

  9. Et oui, théo-jasmin c’est drole si on sait que c’est pour de rire, mais si on en rigole, et qu’il s’appelle vraiment théo-jasmin, paye ta blague oppressive… ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *