Ecce Homo

Le son feutré de ses pas lourds emplit l’atmosphere 
Son attache-case est noir comme la nuit
Et luisant comme les dents du Chtulu.
La cravate indique le cœur
Enserre le cou
Et l’etrangle tendrement
Le long des jours, le long des nuits
Torture raffinée qui rend son souffle glacial
Et tari comme celui des goules.
Il domine la planisphère 
Et trace à la craie des cercles plus circulaires que le concept de cercle
Et sa craie sur les tableaux couleur de brume 
Tombe en miettes au souffle du vent
Se mue en poussière futile
Et grave des frontières immuables 
Sur la Terre et dans nos cœurs.

6 réflexions au sujet de « Ecce Homo »

  1. C’est un nom propre « Cthulhu », plutôt que « du Chtulu », ça devrait peut-être être « de Cthulhu » …

    Et puis, la cravate indique le coeur ..? Elle le cache pas, ou le recouvre pas plutôt ..? Ou elle le remplace ? Ou faut que j’arrête d’essayer de corriger tout tout le temps ?

    La partie sur les cercles, c’est une référence, ou ça vient de toi ..?

    Sympa l’idée sinon, des vanités de la craie et de l’homme blanc. =)

    • La cravate indique le coeur, ou selon certains, le cerveau, mais je préfère le coeur ici: ça évoque la froideur des sentiments de l’homme moderne. Par rapport à Cthulhu, je pense qu’il faut aussi savoir prendre certaines libertés, comme dans le poème sur le munchie. On ne dit pas « le munchie », normalement, mais « les munchies », ils devraient donc être plusieurs ! Mais ça vient comme ça (pensées brutes). Sinon il n’y a pas de références pour le cercle, je pensais un peu à Terry Pratchett qui aime exagérer, un peu à Sartre aussi quand il évoque les concepts abstraits comme le carré ou le cercle qui n’existent pas dans la vraie vie.

      • Le munchie plutôt que « les », aucun doute que c’est une licence artistique, « le Cthuluh » jme demandais si c’était une erreur ou un choix …

        La cravate qui indique le cerveau, jconnaissais pas. Du coup elle indique le coeur, le siège de la sensibilité et des passions de l’Homme ? Y a de ça, en effet ^^
        Ça évoque la froideur des sentiments, et le nombrilisme, aussi ..

        • Pour l’orthographe, c’est plus ou moins une erreur, mais je trouve que « LE Chtulhu » ça pète vachement plus.

  2. Ping : La Balade des Champignons | Les Questions Composent

Les commentaires sont fermés.