FAQ tour du monde – 4/ La photo

Hé oui, on me pose aussi pas mal de questions sur la photo. La photo, c’est beaucoup d’émotion, des rencontres, des souvenirs… Mais aussi du matos !

La malédiction des appareils de qualité: être pris en photo par des appareils médiocres.

Tu as quoi comme appareil?

J’ai un Canon 500D. C’est mon premier reflex.
Avant, j’avais un compact, un lumix TZ4, et je faisais de bonne photos avec. La photo ci-dessous, par exemple, a été prise avec mon lumix (ce n’est qu’un exemple). Si vous aimez la photo, ne vous laissez jamais décourager par le matériel. Un bon photographe peut toujours faire de bonnes photos.

Bien sur, avec un reflex on a plus de libertés. Avec mon canon, j’ai l’impression que les photos se prennent toutes seules ! Ce n’est qu’une impression en fait, les réglages sont plus complexes.
J’ai aussi 3 objectifs et un mini-trépied.

Papillon blanc

Tu as quoi comme objectifs?

  • Un 18-55, le type d’objectif qui est généralement fourni avec un reflex. Il est très polyvalent. Je l’utilise pour les photos de paysages, les portraits en intérieur, mais aussi pour beaucoup d’autres situations.
  • Une focale fixe de 100mm. Pourquoi fixe? Parce que ça permet d’avoir une meilleure qualité d’image, les photos sont plus nettes. Pourquoi 100mm? Une focale de 100mm permet d’avoir un angle serré. C’est un objectif parfait pour les macros, surtout les macros d’insectes, car vous n’avez pas besoin de coller l’objectif sur l’insecte pour faire un plan rapproché (les papillons apprécieront). C’est aussi bien pour les portraits en extérieur. Par contre pour les portraits en intérieur, l’angle est trop étroit… A moins que votre maison soit très très grande ! C’est mon objectif préféré, celui qui fait les plus belles photos. Son défaut: il est assez gros…
  • Un sigma 70-300mm. Ce zoom permet de prendre des photos en étant vraiment loin du sujet. C’est parfait pour les animaux sauvages. Par contre, la mise au point est un peu lente. Et il est encore plus gros que le 100mm macro.

Mon seul regret est de ne pas avoir un grand angle avec une focale fixe, pour les paysages. Mais je suis déjà trop chargée de toutes façons.

Mais dis donc c’est cher tout ça! T’en as pas parlé dans la partie budget.

Oui, y en a pour un peu plus de 2000€. La famille d’Alderanan s’est cotisée pour nous offrir le Canon 500D, qui est devenu un peu plus mon appareil que le sien, parce qu’il n’arrive pas à prendre des photos correctement et ce n’est pas vraiment son truc. Ensuite mes amis et ma famille se sont tous cotisés pour m’offrir les deux objectifs supplémentaires. C’est pourquoi il y a autant de remerciement dans ma première vidéo Le voyage du lapin borgne. Vous comprendrez que si je tiens autant à mon matériel, ce n’est pas que pour des raisons… matérialistes.

Pourquoi n’avoir pas emmené un compact en plus de ton reflex?

J’ai pris mon Lumix en plus de mon Canon. Malheureusement, le compact a rendu l’âme à cause du sable. C’est bien d’emmener un compact, même si on a aussi un appareil plus dispendieux; mais n’oubliez pas que, même si on peut faire de bonnes photos avec, ces appareils sont très fragiles. Quelques grains de sable peuvent suffire à le casser. J’en ai déjà perdu deux comme ça.

Tu n’as pas peur de te faire voler ton appareil?

Si, tout le temps. En amérique du sud, je n’ai jamais posé une seule fois le sac par terre. Et croyez-moi, cela vaut mieux. Au Brésil, je ne sortais jamais avec dans les villes.

Ca fait combien de temps que tu fais de la photo?

Depuis l’été 2009, quand j’ai eu mon lumix. J’ai mon reflex depuis décembre 2010.

Le tour du monde, ça doit être le paradis de la photo! Tu dois t’éclater.

Oui et non. C’est beaucoup de plaisir bien sûr, mais c’est un plaisir différent. Ca permet surtout d’élargir ses horizons photographiques, de progresser par rapport à la palette de situations auxquelles on est confrontés (par exemple, faire des photos dans la jungle, c’est tout à fait particulier, la lumière est très changeante et l’oeil humain ne le voit pas). On peut aussi faire des photos insolites, étonnantes… Mais, même si je suis très heureuse d’avoir eu cette chance, j’ai aussi besoin d’être dans des situations plus posées, où j’ai mieux le temps de me familiariser avec les paysages et les choses. Souvent, je voyais des choses extraordinaires mais je n’avais pas le temps de les prendre en photo. C’est frustrant.

Lac Titicaca

C’est pas trop difficile de prendre des photos des gens?

C’est une question qu’on me pose plutôt IRL, car je ne publie pas beaucoup de portraits, mais j’en fait quelques-uns dont je suis contente.

Prendre les gens en photo, ça dépend des pays. Moi je suis très timide, je n’ose pas trop demander. J’essaie quand même, mais je demande rarement directement si je peux prendre les gens en photo. J’essaie de lier un contact, de sympathiser, même si c’est seulement 5 minutes, et même si je ne parle pas la langue. Sisi c’est possible. Mais pas partout / avec n’importe qui. En Bolivie par exemple, les gens n’ont pas le contact facile, et ils n’aiment pas que les touristes les prennent en photo. Je peux comprendre, car certaines personnes n’ont aucun respect pour les gens des pays dans lesquelles elles se rendent.

C’est en Inde que c’est le plus facile de prendre les gens en photo, je trouve. Les gens aiment être pris en photo, ils ont le contact facile. Et tant mieux, car les Indiens sont très beaux, ils ont une beauté particulière dans le regard.

En Inde, et aussi un peu au Brésil, des gens vous demandent de poser avec eux et vous prennent en photo avec leur téléphone. Ca m’est arrivé très souvent, surtout dans le rajasthan et le gujarat.
Bien sur, il y a aussi des occasions particulières où les gens se laissent prendre en photo sans problème. Je pense aux manifestations par exemple, mais aussi au carnaval de Venise. Pour les costumés, être pris en photo fait partie du jeu.

C’est quoi que tu préfères?

J’aime varier les styles, faire de nouvelles choses. Mais j’ai une passion particulière pour tout ce qui est macro. Le monde parait différent. C’est aussi un type de photo extrêmement difficile à mon avis, ça demande une grande précision, beaucoup de patience… Et même de l’abnégation: pour faire la photo ci-dessous, j’ai servi de buffet vivant pour les moustiques pendant de longues, très longues minutes.

2 réflexions au sujet de « FAQ tour du monde – 4/ La photo »

    • Ho oui c’est ça que j’aime ^^ superbes ces photos, j’aime surtout les mousses.

Les commentaires sont fermés.