La Balade des Champignons

Quelques images de champignons prises en Inde du sud, dans le Kernataka. Je les publie ici pour ceux qui ne sont pas abonnés à ma page photographies sur facebook.

J’adore les champignons, ils sont bizarres, des fois ils sont beaux, ou alors ils sont très moches, des fois ils se mangent, et ils peuvent vous donner des idées bizarres ou extraordinaires.

Je profite de ça pour vous dire que j’ai modifié la page « Auteure« , l’ancienne restait, je trouve, trop en surface, je pense que la nouvelle permet de comprendre un peu mieux le pourquoi et le comment de ce blog.

4 réflexions au sujet de « La Balade des Champignons »

  1. J’adore le petit rouge! C’est vrai que c’est beau les champignons, même « mignon » pour certains…

  2. Un post de saison… et pleins de références sous-jacentes.
    Jolies sculptures naturelles, joliment photographiées…

    J’étais étudiant à Rennes quand Billy Ze Kick chantait « Mangez-moi » et je ne les avais pas attendu pour voyager à l’intérieur de mon cerveau, emporté par cette meute de psilocybes farceurs inoubliables. Deux fois uniquement, mais ça a nourri mon esprit pour des années.
    Là justement je rentre sagement de week end, durant lequel mes jeunes enfants ont pris des dizaines de photos de champignons plus ou moins ordinaires avec leurs appareils d’enfants, et c’était chouette…

    Les temps ont changé, il n’est plus question pour moi de tels voyages. Mais c’est vrai que ces deux « voyages » de ma jeunesse ont été une drôle de révélation, avant tout sur le potentiel du cerveau, et la prise de conscience des automatismes qui l’animent en fonctionnement normal… J’ai trouvé ça aussi vertigineux que magnifique…

  3. Bonsoir,
    c’est vrai, il y a de jolis champignons. Mais je m’en méfie. Car tout d’abord, je ne peux pas m’empêcher d’associer « champignon » à mycose. Et ça, c’est moins jolis. Et puis, du temps où j’avais des cours de biologie, j’ai retenu que les champignons ne pouvaient se classer ni dans les végétaux (car ils ne sont pas autotrophes), ni dans les animaux (avec lesquels ils ont pourtant en communs de stocker l’énergie de la même façon: sous forme de glycogène).
    Bref, je consomme des champignons, mais avec circonspection…
    Mais tout cela me diminue en rien ma sympathie pour ce blog!
    C.

Les commentaires sont fermés.