Pourquoi Boycotter Nestlé

Nestlé est une multinationale suisse…heu… etc. Pour en savoir plus, wikipedia est votre ami.

Il y a plusieurs raisons de boycotter Nestlé. Que les bonnes âmes charitables qui viennent chouiner pour les petits enfants ouvrent particulièrement bien leurs feuilles de chou. Bien que je doute fort que les pleurnicheurs qui sont venus s’offusquer publiquement de mon action barquette au nom des « pauvres petits enfants » aient la moindre chance de faire un jour quelque chose de concret pour eux, ne serait-ce que cesser d’acheter des produits Nestlé dont leurs placards sont probablement pleins à craquer.

Pour ma part, je boycotte Nestlé disons à 99%, et j’espère éliminer dans un proche avenir les 1% restants. Ce n’est pas évident de se passer de produits Nestlé, puisqu’il s’agit de la plus grosse boîte d’agroalimentaire au monde. A la fin de cette note, vous pourrez lire la très longue liste de produits appartenant à la multinationale Nestlé. Vous en achetez très probablement régulièrement, sauf éventuellement si vous mangez bio et/ou que vous êtes végétalien (et encore là c’est même pas sûr).

Alors, si c’est si difficile, pourquoi boycotter Nestlé?

1) La polémique du lait en poudre

C’est dans les années 1970 que la controverse a été rendue publique. Nestlé faisait alors la promotion de lait en poudre dans les pays du tiers monde, communiquant sur une prétendue supériorité du lait en poudre sur le lait maternel. La marque aurait distribué gratuitement, sous couvert d’aide humanitaire, des échantillons de lait en poudre dans les maternités, obligeant par la suite les mères ayant utilisé le produit à en racheter, puisque l’allaitement artificiel dans les jours qui suivent la grossesse, en interférant avec l’allaitement naturel, peut empêcher la mère de produire du lait par la suite. En claire, lorsque les jeunes mères quittaient la maternité, elles ne produisaient plus assez de lait, et évidemment, le lait en poudre n’était plus gratuit…
L’utilisation de lait en poudre dans ces pays posait plusieurs problèmes:

  • Le lait maternel, contrairement à ce que prétendait Nestlé, est bien meilleur pour la santé du bébé que le lait en poudre: composition nutritionelle, digestibilité, transmission d’anticorps… Sans parler des effets physiologiques de la tétée sur la mère et l’enfant. Protection des maladies, développement neurologique, réduction du stress (chez la mère également), et j’en passe. Les effets bénéfiques de l’allaitement naturel ne sont plus à prouver, en particulier dans les pays en développement.
  • Pour préparer du lait en poudre, il faut de l’eau. Eau souvent polluée dans ces pays, ce qui entraîne des maladies. Dont des diarrhées potentiellement mortelles pour les nourrissons.
  • Les instructions et les étiquettes n’étaient généralement pas rédigées dans la langue du pays où les substituts étaient distribués, d’ailleurs la population de ces pays état en grande partie analphabète, ce qui n’aide pas à comprendre comment bien préparer un biberon, le nettoyer, le désinfecter, etc. D’ailleurs, même les mères bien informées n’avaient pas toujours la possibilité de bien aseptiser les biberons.
  • Le lait en poudre, c’est cher, et les pauvres, bin, ils sont pauvres. Du coup, beaucoup de mères réduisaient la quantité de poudre dans les préparations, ce qui a eu pour conséquence la malnutrition de nombreux bébés.

Résultats: infections, maladies, dépenses inconsidérées, malnutrition du bébé et de la famille. Des milliers de morts.

En 1979, 150 organisations internationales fondent le réseau international pour l’alimentation infantile (IFBAN) afin de lutter contre ces stratégies de communication de Nestlé. Deux ans plus tard, l’OMS vote un code international pour la commercialisation du lait en poudre, qui interdit toute forme de publicité incitant à substituer le lait maternel par du lait en poudre. Ce code est signé par Nestlé encore deux ans plus tard, mais de 1974 à nos jours, la marque continue de le trangresser régulièrement (voir par exemple ici, sur le
site de l’unicef, et ici en anglais).

2) La polémique de l’huile de palme

L’huile de palme est très utilisée dans l’industrie pour son rendement élevé et son faible coût de production. Outre qu’elle soit accusée
de favoriser les maladies cardio-vasculaires dans les pays développés, sa production est généralement une catastrophe écologique, entrainant entre autres conséquences désastreuses la  disparition des derniers orang-outang sauvages. Greenpeace accuse Nestlé de consommer des quantités effroyables d’huile de palme et de contribuer, dans une grande mesure, à la disparition des forêts pluviales indonésiennes. L’huile de palme utilisée par Nestlé n’a aucune traçabilité.

3) Politique sociale, abus et magouilles divers

Les travailleurs indonésiens de chez Nestlé se voient refuser la négociation de leurs salaires, dont la firme tient les montants secrets. Une plainte a été déposée par les syndicats à l‘Organisation de coopération et de développement économique en 2008. (voir aussi ici).

En Côte d’Ivoire, Nestlé n’hésite pas à exploiter le travail d’enfants sous-payés et vivant dans des conditions précaires.

En 2002, Nestlé a encore fait étalage de sa politique en matière d’éthique, en réclamant des sommes astronomiques au gouvernement éthiopien, et également en réétiquetant 200 tonnes de lait périmé en colombie, dans le but de les revendre, sans se soucier plus que ça de la santé des consommateurs colombiens. Nestlé tente également régulièrement d’intimider ses détracteurs, notamment dans l’affaire des réétiquetages, mais aussi en réponse aux syndicats indonésiens. Voir également l’affaire Nestlé contre Attac...

Et puisqu’on parle d’Attac, lire aussi le dossier noir de Nestlé (pdf).

Et j’en passe.

Maintenant, après les mauvaises nouvelles, d’autres mauvaises nouvelles.

Voici la liste des marques à boycotter si vous voulez boycotter Nestlé (source: Wikipedia) mais vous pourrez également trouver cette liste dans le dossier noir de Nestlé.

Café 
Nescafé, Taster’s Choice, Ricoré, Ricoffy, Nespresso, Bonjour, Bonka, Zoégas, Loumidis, Gold Blend, Blend 37, Alta Rica, Cap Colombie, Cappuccino, Decaff, Fine Blend,
Coffee Mate
Eau 
Nestlé Pure Life, Nestlé Aquarel, Perrier, Vittel, Contrex, San Pellegrino, Acqua Panna, Levissima, Nestlé Vera, Arrowhead, Poland
Spring
, Deer Park, Al Manhal, Ozarka, Hépar, Ice Mountain,
Zephyrhills, Quézac, Viladrau, Naleczowianka, Valvert, Ashbourne, Buxton, Vittelloise, Henniez, Cristalp
Autres boissons 
Nestea, Nesquik, Nescau,
Milo, Carnation, Caro, Build-up, Elevenses, Flo-Mix, Libby’s C Drinks, Mix- O-Choc, Moonshine, Nescoré, Nesfit,
Slender, Superquik, Um Bongo, Aero, X-drink
Yaourt et autre produit laitier 
Chambourcy, La Roche aux Fées, Gloria, Bären Marke, Sveltesse, La laitière, La Lechera, Ski, Yoco, Svelty, Molico, LC1, Chiquitin, Creola, Coffee mate, Disney, Fruttolo.
Glace 
Frisco, Motta, Camy, Savory, Peters, Mövenpick, Schöller, Dreyer’s, Lyons Maid ice cream, Fox’s Glacier Minst, Extrême, Häagen-Dazs
Produit instantané 
Nan, Lactogen, Beba, Nestogen, Cérélac, Neslac, Nestum, Guigoz, Good Start, Mousline, Nidina, Alete, SMA, Follow-Up, Follow-Up Soy, Alsoy, Nursoy, Nestlé Baby Cereal
Produit énergétique 
PowerBar, Nesvita, Neston
Complément santé 
Nutren, Peptamen, Modulen, SOPAD (Société de Produits Alimentaires et Diététiques), Healthy Balance
Condiments/Assaisonnements/Pâtes à tartiner/Autres… 
Maggi, Buitoni, Thomy, Winiary,
Herta, British Shoyu, British vinegars, Cook-in-the-Pot, Dufrais, Sarsons, Branston Pickle, Gales honey, Holgates honey, Pan
Yan, Sun-Pat, Tartex, Vessen paté, Le Parfait
Surgelé 
Maggi, Buitoni, Stouffer’s, Lean Cuisine, Hot Pockets,
Herta
Céréales 
Chocapic, FIFA, Lion, Nesquik, Shredded Wheat, Shreddies, Cheerios, Apple-Minis, Cinnamon Toast Crunch, Cocoa Puffs, Crisp Rice,
Energen low calorie wheatflakes, Force, Golden Grahams, Honey Nut Cheerios,
Lucky Charms, Team, Robertson’s cornflakes, Sunny Jim, Wheatflakes
Chocolat et Biscuits 
Aero, After Eight, Animal Bar, Baci (Chocolate), Baby Ruth, Black Magic,
Blue Riband, Breakaway, Butterfinger, Cabana, Cailler, Caramac, Caramel Wafer, Cello, Creamola, Crunch,
Dairy Crunch, Drifter, Eclipse, Festival, Fruit Pastilles, Frutips, Galak,
Good News, Gray & Dunn biscuits, Henri Nestlé collection, Jellytots, Karima, Kit
Kat
, Lion,
Matchmakers, Milky Bar, Montego, Muchies, Novo, Nuts, Polo, Quality
Street
, Rolo, Rowntree, RPC, Savana, Secret,
Smarties, Toffee Crisp, Toffo, Tooty Frooties, Violet Crumble, Walnut Whip, Weekend, Yes, Yorkie
Produit professionnel 
Chef, Davigel,
Minor’s, Santa Rica
Aliment pour animaux 
Friskies, Fancy Feast, Alpo,
Mighty Dog, Gourmet, Mon Petit, Felix, Purina, Dog Chow, Pro Plan, ONE, Beneful, Tidy Cats, Bonzo, Latz, Ralston, Go-Cat, Go-Dog, ALPO, Doko
Produit pharmaceutique 
Alcon, Galderma, Bübchen
Cosmétiques (par l’Oréal) 
Laboratoires Innéov, Bübchen, Biotherm, Guy Laroche, Matrix, Redken, Claudel
Lentilles de contact 
Care, Alcon
 

Bon courage…

15 réflexions au sujet de « Pourquoi Boycotter Nestlé »

  1. La folle furieuse en question consomme bio et sélectionne également ses produits en plus de la viande. Je n’ai aucun produit nestlé, aucun ogm dans mes placards, et rien qui ne contienne de l’huile de palme.

    Comme quoi, les apparences sont trompeuses….

    Ceci dit, merci pour la liste, que je mettrai de côté pour mon compagnon quand il ira faire les courses.

    Quant aux OGM, si ça vous intéresse, il ya plusieurs listes assez complètes de produits qui en contiennent ; ici : http://www.medecines-douces.com/editor/ogm.htm
    http://terresacree.org/ogmliste.htm
    http://www.coach-gym.com/blog/2006/12/27/7-liste-produits-contenant-ogm (liste assez complète)
    http://www.danger-sante.org/une-liste-de-produits-avec-des-ogm-vendu-dans-les-supermarches-en-france/

    http://guide-ogm.greenpeace.fr/guide (très complet)

    http://landerneau.ecologie.pagesperso-orange.fr/ogm.html

    On peut en trouver beaucoup d’autres….
    Je ne sais pas si ça entre dans la démarche vegan d’expliquer les OGM, mais ça peut être une bonne chose d’en faire un article.

    Entre les sélection sexuées des semences d’insémination artificielle des bêtes (chevaux, vaches, etc….), et les traficotages OGM de tout et n’importe quoi, ça commence à me faire sérieusement peur.

    • Mais t’es encore là, toi? Je déconnais au début de la note, je me demande bien ce que tu fous encore sur mon blog. Y a des tas de gens sur internet qui seraient ravis de discuter de veganisme ou de végétarisme avec toi de façon courtoise et constructive, mais pas ici, quoi. J’imagine que tu as assez de travail en cette période d’halloween à empêcher que les petits enfants voient des gens avec du faux sang sur eux…

      Je comprend que tu te sentes visée en particulier, mais je pensais pas QUE à toi. L’action barquette fait beaucoup geindre. Et aussi avoir des comportements stupides. Quelqu’un a balancé un pavé dans ma fenêtre pendant que j’étais chez moi. Et c’est pas la première fois qu’on me ressort le refrain des « pauvres petits enfants » (d’après Robert Masson, les végétariens tuent des enfants, tu n’as rien inventé).

      Quant aux OGM, je m’en tamponne la nouille en rythme. Ca a juste aucun rapport avec le veganisme, quoi. Le véganisme est une démarche éthique, on ne le fait pas pour sa petite santé, mais pour un monde plus juste. Si ça t’intéresse (puisque tu es encore là, ce que j’ai du mal à m’expliquer) je te conseille plutot d’aller sur le site de l’AVF ou d’en discuter sur le forum végéweb.

  2. Je vois pas en quoi ça te gène que je lise ce que tu écris.

    Quant aux OGM, ça me semble logique dans l’optique d’un « monde plus juste », puisque c’est en partie (même beaucoup) exploiter des animaux pour obtenir des fruits plus résistants (dans le cas des fraises aux gènes de poisson), et que ça va bousiller complètement l’écosystème et la nature sauvage autant (voire plus) que la domestique.

    Fin ce que j’en dis, hein…

    • Ca me gène pas que tu me lises, je me demande juste pourquoi… Apparemment nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde, et si j’ai été aussi expditive sur le sujet des « pauvres petits enfants qui voient du faux sang » c’est parce qu’avoir des discussions trollesques et proches du point godwin sur mon propre blog, ça m’emmerde.

      Je ne sais pas si tu es bien renseignée sur les OGM. D’abord on n’utilise pas spécialement d’animaux pour faire des OGM de plantes. Ensuite, quand on en utilise, c’est pour moi le problème plus global de la vivisection, qui ne s’arrête pas aux OGM. Et surtout, les OGM ne sont pas forcément cultivés à l’air libre, et même quand c’est le cas, rien ne dit qu’ils bousillent davantage l’écosystème que les pesticides qu’on utilise sur des cultures non-OGM normales (c’est possible, mais c’est plus compliqué que ça). J’ai un gros problème avec la façon dont les OGM sont exploités, mais les OGM en eux-même ne me posent pas de problème particulier, vu qu’on modifie la génétique des plantes depuis qu’on est plus nomades. Les aztèques ont créé le maïs il y a 2000 ans à partir d’une plante sauvage. Je ne consomme pas d’OGM, mais c’est parce que je n’ai pas envie d’enrichir des grosses boîtes d’agroalimentaire en général, ou des boîtes comme Monsanto qui fait des OGM une utilisation non-éthique.

      Au passage, la nature n’est pas domestique, elle est sauvage ou n’est pas. Les animaux et plantes domestiques sont le fruit des expériences de nos agriculteurs depuis des milliers d’années.

      Je pense que tu abordes le problème sous un angle simpliste pour ne pas avoir le rôle de « la méchante ». Je me fiche pas mal de tes problèmes de culpabilité et de rationalisation. Soit tu penses que la vie d’un animal vaut moins que le plaisir que tu as à le manger, et qu’il mérite d’être tué pour satisfaire ce plaisiri, soit tu penses le contraire. Ce ne sont pas mes oignons.

  3. Parce que ce blog m’intéresse.

    Pour les OGM, le problème est que tout a une répercussion, un peu comme le principe de l’effet papillon, et surtout du chaos (le symbole du Chaos…. toute action engendre une foule illimitée de conséquences).

    Les plantes modifiées pour augmenter leurs résistances à tel produit, au gel, à tels nuisible, transmettent ces résistances à leur suite.

    Un maïs modifié génétiquement contre la pyrale va être certes résistant, si un insecticide est « intégré », ça va marcher ; mais pas complètement. Parce que la nature est bien faite, et inégale : certains pieds seront moins « violents », et ne tueront pas (ou autre) les insectes, mais les rendront simplement malades.
    Ces insectes développeront des résistances, qu’ils transmettront et amélioreront à leur descendance.
    Et on se retrouvera avec des « superpyrales ».

    C’est le même principe que pour les antibios.

    les semences qui sont désormais stériles ne transmettent plus leurs caractères. Donc un champ récolté ne fera plus de rejetons.
    Les souches resteront les mêmes, achat de semence après achat de semence, et du même principe que les pyrales etc…. ces semences ne développeront pas de résistances naturelles et d’adaptations au climat, à la faune etc…. locale.

    Le cas des fraises aux gènes de poissons est un des premiers, on apprend ça au collège.

    Pour ce qui est de la « nature domestique », je suis d’accord avec toi.
    J’utilise ce terme pour désigner tout ce qui est exploité par l’homme : champs de céréales, pâtures, et bétail, etc…. à l’opposé de la nature sauvage, qui reste minoritaire, et comprend la sauvagine et les forêts et bois (trouve moi un seul pré « naturel », si tu n’es pas d’accord avec ce « classement »).

    Ce n’est pas parce que je mange de la viande que je suis complètement obtuse et irrespectueuse, je suis très proche de la nature, c’est mon métier, et je la respecte.
    Je pense simplement qu’au point où on en est, on ne peut plus faire autrement que préserver ce qui reste.

    Quant à l’exploitation des animaux etc…. il paraît qu’on tue un veau pour prendre le lait d’une vache : il faut pas oublier que les vaches actuelles font en moyenne 30L par jour, de lait ; les prim’holstein (les vilains sacs d’os noirs et blancs) peuvent monter jusqu’à 70-80L, les races les moins productives une quinzaine de litres.
    La composition du lait a également évolué ; il est devenu plus gras et riche.

    L’alimentation joue sur la production, mais des bêtes qui sont uniquement à l’herbe, pour des montbéliardes par exemple, peuvent quand même faire une bonne vingtaine de litres par jour en moyenne.

    Donc je ne vois pas comment on peut affirmer qu’on est OBLIGÉ de tuer un veau pour traire la mère, sachant qu’au maximum, par jour, au pic de lactation de la vache (donc vers deux mois) le veau boit une dizaine de litres…

    Enfin bon.

    Désolée, sinon, pour la syntaxe et les phrases peut-être un peu à l’envers, mais à 6h du mat avant d’aller bosser je pionce encore un peu.

    • On tue des veaux pour obtenir du lait c’est un fait…

      Ce n’est pas une question de physiologie ou de quoi que ce soit, c’est une question de pratiques.

      Un veau est un bébé animal qui selon moi ne mérite pas d’être pris à sa mère et égorgé, point final.

      Dans la pratique, les veaux sont tués. Si tout le monde était végétarien, on pourrait penser à des mécanismes complexes de production du lait qui impliqueraient de ne tuer aucun petit animal. Franchement, je me demande bien pourquoi on se creuserait la tête à ce point pour pouvoir consommer un produit dont on n’a même pas besoin.

  4. WTF !!!
    C’est la première fois que j’écris un com ici mais là cette liste m’a faite bondir et a finalement fini de me réveiller, alors que je viens de comater pendant la lecture de quelques articles pourtant très intéressants… Ben oui quoi, c’est dimanche matin, j’ai un peu de mal.
    Bref, je lisais cette interminable liste de produits dégueus en tous genres, bien emmitouflée dans ma fierté de « moi je consomme sain, rien à me reprocher », quand je vois Tartex, et plus loin Bübchen. WTF (bis)
    OK, Tartex étant plein d’huile de palme j’avais l’intention de m’en passer, je n’en consomme que très occasionnellement d’ailleurs, mais Bübchen ! Qu’est-ce que Nestlé fout dans les cosmétiques ???
    Bon je peux l’éviter aussi. Ce que je voulais dire c’était plutôt : ils contrôlent tout, ca me fout les boules ! Voilà, c’est dit. Et merci pour l’info.

  5. Ping : Monstruous transnationales à démanteler | Pearltrees

  6. Bonjour, juste pour dire qu’Alcon n’est plus chez Nestlé, mais chez Novartis. Par contre il me semble que Neslé a racheté Gerber.

  7. si vous saviez ce que vous avez mangé comme saloperies viandes folles viandes clonées ogm and co ou nanotechnologies dans votre alimentation de tous les jours cela prouve que vous etes vraiment a la masse ! ou que vous le faites expres ! meme votre pain de boulanger ou de la grande surface en a de l ogm faites analysez en laboratoires ! et vous qui adorez mangez du bon jambon merdique et cie ! c’est du traditionnel pfff pfff le bon vin merdique l’eau fluoré empoisonné le coca cola cancerigene pfff pffff pffff
    quels bandes de batards et de batardes bons pour la morgue !!!! la societe est completement folle !!!! Ce n’est pas un gage de bonne santé que d’être bien intégré dans une société profondément malade. – Jiddu Krishnamurti
    http://www.youtube.com/watch?v=ggetLvvIfMs
    ne parlons pas de la carte d identité c’est pas mieux !
    http://www.youtube.com/watch?v=O54NVixXKkg
    et dire qu il et elle adore boire du champagne et du vin !
    http://www.youtube.com/watch?v=usp962NKLbo
    pour preuve que les gens sont des fous et des folles ils et elles vont vers leurs morts volontaires en consommant toutes ces saloperies immondes
    Ce n’est pas un gage de bonne santé que d’être bien intégré dans une société profondément malade. – Jiddu Krishnamurti

    ne parlons surtout pas de l air que vous respirez !

    on vous invite a aller voir la suite sur la secte des pedophiles illuminati p’tre que le reste de votre cerveau arriva un peu a connecté le peu de neurones qu il vous reste http://www.youtube.com/watch?v=vGXqqhS33ro

  8. Débattre, critiquer, tergiverser, ok. Mais le vrai fond de cette histoire, c’est que nous sommes à fond partis dans le monopole de? …. L’eau!!! Des enfoirés richissimes s’approprient l’eau de source dans le monde entier, pour la revendre transformée, en jolies bouteilles plastique, à ceux qui peuvent les acheter…. C’est déjà le chaos dans les pays déjà très appauvris par une exploitation massive, sans sous, sans soins, sans rien! Dans combien de temps vivrons nous en direct, nous les pays riches, ce qui est déjà en route? Je suis formatrice, j’ai 53 ans, je suis une convaincue et « J’appelle toute la jeune génération à ouvrir les yeux, les oreilles et leur coeur…. Battez vous en masse contre les monopoles qui bafouent l’humanité!! Si vous n’en avez pas l’envie, restez dans ce putain de système, mais ne faites pas de futurs enfants exploités et privés de l’essentiel!!!!!

  9. Nestlé responsable de la distribution des produits avarié. je dis cela à cause de leurs manque de vigilance. L’entreprise dans laquelle je travail se trouve à proximité du service dégroupage de nestlé à Abidjan dans la zone portuaire et depuis une semaine, Dieu seul sait combien de boites et de sachet de NIDO qui officiellement était destiner à la destruction sont sorti frauduleusement avec la complicité des vigiles. j’ai suivi tout cela depuis la fenêtre de mon bureau. car ses personnes travaillent sans une véritable surveillance.

  10. Ping : Divers polis | Pearltrees

Les commentaires sont fermés.