Pourquoi les zombies mangent-ils du cerveau?

J’ai soulevé beaucoup de questions dans ce blog, mais je n’ai jamais tenté de répondre à celle qui conclut son descriptif.

Pourquoi les zombies mangent-ils du cerveau?

Voilà un grand mystère à résoudre, pour l’occasion je me suis remise au dessin.

Sinon ici c’est un blog scientifique, nous allons donc soulever une liste d’hypothèses, vous êtes libres de proposer les votres.

Pourquoi les zombies mangent-ils du cerveau?

 

Parce que les zombies préhistoriques mangeaient du cerveau.

Parce que la gazelle mange l’herbe, le lion mange la gazelle, l’humain mange le lion et le zombie mange le cerveau de l’humain, c’est le grand cycle de la nature, fiston.

Parce que ne pas manger de cerveau, c’est renier sa nature profonde de mort-vivant.

Parce qu’ils ne sont pas dans une secte.

Parce que Dieu / La Nature / Les scénaristes ont voulu que les zombies mangent du cerveau.

Parce que si Dieu / La Nature / Les scénaristes en avaient voulu autrement, pourquoi auraient-ils doté les humains d’un cerveau aussi délicieux et volumineux? Certainement pas pour qu’il s’en servent (il suffit de les regarder).

Parce que le monde naturel est basé sur un équilibre subtil dans lequel les zombies mangent du cerveau.

Parce que les zombies non-mangeurs de cerveau ont le teint encore plus verdâtre là où il leur reste de la peau.

Parce qu’il ne faut pas se priver de tous les plaisirs de la non-vie.

Parce que d’après le théorème de Tonton Albert selon lequel manger du muscle rend plus fort, manger du cerveau rend plus intelligent.

Parce que les recommandations officielles du gouvernement zombie mis en place pendant l’apocalypse, ont fixé les besoins nutritionnels à 1 à 2 portions de cerveau par jour et par zombie. Pour en savoir plus, visitez le site mangergrognerclopiner.fr.

 

44 réflexions au sujet de « Pourquoi les zombies mangent-ils du cerveau? »

    • POUAH!
      Mais non les zombies modernes ne mangent pas de cerveau! Ils te mordillent tout autour, s’ils commencent à le grignoter, tu ne peux pas te relever sur ta jambe (seul membre qui te reste).
      Merde, je suis déçue j’aimais bien ce blog, mais là.. quelle ignorance! N’avez vous pas regardé The Walking Dead?!

  1. Je savais bien que les zombies pouvaient aider la cause végé/vegan!

    Mais les zombies ont changés de régime alimentaire au passage: ils ne sont plus bégueules maintenant: ils consomment de tous dans l’humain. Manquerait plus qu’ils gâchent alors que des p’tits enfants zombies meurent de faim quelque part dans le monde ;)

  2. Parce que l’humain, sans le savoir, a été élevé pour avoir le cerveau mangé par des zombies.
    D’ailleurs, l’humain ne souffre pas du tout quand on le scalpe pour manger son cerveau.

    P.S. : J’adore tes dessins ! ^^

    • haaaa mais j’ai oublié, j’aurai pu ajouter: « parce que le zombie hitler n’en mangeait pas »

  3. Tout bonnement excellent.

    J’avais jamais pensé à cette approche par le ridicule (sans vouloir offenser les zombies bien sûr).

  4. Je remarque dans ton dessin que les zombies mangent avec des pattes de poulet, au lieu de fourchettes. Ils ne sont donc pas vegan? :(

    • diantre, que n’y ai-je pas pensé!

      Mais raison de plus pour suivre les traditions.

      Enfin c’est peut-être aussi les scénaristes qui n’ont pas d’idées?

  5. Parce que si les zombies ne mangent pas de cerveau humain, ils les trouvent où leurs protéines, hein ? Nulle part !

  6. Arfff trop bon ! Je suis morte de rire.
    T’es vraiment géniale, t’as du en manger un paquet de cervellets, avant de devenir végane !!! (Cathy-Papillonne, végane, et FAAAAAAN des questions que tu te poses, et surtout de tes réponses)

  7. Parce que c’est en mageant du cerveau qu’on est devenu mort vivant, intelligent et en décomposition. C’est scientifiquement prouvé ;)

  8. Le zombie mange du cerveau parce que c’est ce que font tous les autres et que quand on est si nombreux à se tromper c’est qu’on a forcément raison…

    Sinon j’me disais que les indignés de tes articles sur le vrai mec ou la vraie fille féminine devraient (re)venir lire cette présentation en se demandant s’ils n’ont pas raté comme un subtil détail primordial ^^

    • Vous reprendrez bien un peu de lobe temporal gauche? Ou alors… Certains ont du se contenter de la moelle épinière XD pour certains, ça suffit à couvrir l’ensemble de leurs activités intellectuelles.

  9. coucou,
    euh, techniquement, les zombies mangent de la chair humaine, et pas seulement le cerveau…c’est juste pour les tuer qu il faut eclater leur cerveau ^^

  10. On a tous nos petites préférences, non? A la question « pourquoi les zombies mangent-ils du cerveau ? », je ne peux m’empêcher, dans la lignée des questions posées sur ce site, de me demander l’origine de la question et surtout son bienfondé…
    Car finalement, ce poser cette question, n’est-ce pas admettre que les zombies ne peuvent pas être gourmets ? Et en vertu de quoi n’auraient-ils pas leur petite préférence culinaire ? Qui peut oser prétendre qu’il n’a aucune préférence alimentaire ? Même les animaux en ont !!! Et qu’en est-il des questions concernant la qualité des cerveaux ingérés ? Les cerveaux de personnes intelligentes sont-ils plus goutûs que les autres? Les personnes sensibles ont-elles un cerveau plus sucré ?

    Bref, pour moi, ce poser la question, c’est clairement stigmatiser le mode de vie des zombies et faire une fois de plus une ségrégation basée sur les habitudes alimentaires (ça change de la race ou de la religion, cela dis en passant )!

    Pour finir mon analyse du sujet, je conclus en vous donnant quelques conseils :
    – Si vous êtes sur que votre cerveau va être mangé par un zombie et l’avez accepté, arranger vous pour que celui-ci soit gros et agréable à manger…
    – Si vous refuser que cela se fasse, manger le vous-même.
    -Si vous voulez absolument une raison pour justifier l’ingestion de cerveau humain : pour certains, il aura au moins servit à quelque chose une fois dans leur vie !

    ^^

  11. Ping : Epidémie inquiétante | Les Questions Composent

  12. Amis de la diététique bonjour.
    Pour comprendre l’attrait des zombies pour la cervelle, il faut savoir qu’ils sont clairement pilotés par leur instinct. Leur goût va donc s’orienter vers des aliments dont la composition présente un intérêt nutritionnel évident.
    Il se trouve que la cervelle est une source très interressante de vitamine E. Lorsque l’on a une alimentation exclusivement carnée, s’en est même la source la plus intéressante. Et ne parlez pas des poissons gras, vous imaginez un zombie avec une canne a pêche ?

    Comme chacun sait, La vit. E est un anti oxydant, autrement dit, une molécule anti veillissement. Et quoi de plus important, lorsque l’on a trompé la mort que de lutter contre les ravages de l’âge.

    Cqfd

  13. Parce qu’il n’y a bien que ces idiots de squelettes pour ne pas en manger!
    Et il faut voir où ça les mènent, ils n’ont que la peau sur… À ba non, même pas…

  14. Par un malencontreux excès de zèle !

    Reprenons depuis le début avec deux grands points communs de nos amis nécrosés :
    – ils contaminent par morsure (ce qui donne lieu à de sympathiques situations du type « -Bon ben tiens toi bien, il va falloir amputer le bras gauche. -Et je suis gaucher. Pfff encore une journée qui commence bien… »)
    – leurs fonctions motrices et leur comportement en société semblent altérés (ils titubent, bavent, grognent et mordent quoi)

    On peut supposer que le virus/la bactérie/le parasite/le prion/le mycète/la poudre de perlimpinpin (rayer les mentions inutiles) responsable de la zombification se propage par la salive (d’où la bave) par le sang (d’où la morsure) jusqu’au cerveau (d’où la dégradation subite des interactions sociales).

    Les zombies mangeant du cerveau ont simplement constaté que plus un humain est mordu près de la tête, plus il se transforme vite, et donc plus vite ils gagnent un nouveau copain avec qui zoner et cogner aux portes. Seule faille à ce raisonnement génial (pour un zombie en tout cas) : il doit tout de même rester au zombie un bout de cerveau suffisant pour mettre un moignon devant l’autre. Les humains dont les zombies mangent le cerveau ne deviennent donc pas des zombies (en tout cas j’en asticote un avec un bâton depuis une petite demi heure, il n’a pas l’air décidé à venir me grignoter).

    CQFD (Cerveau Qui Fond Délicieusement)

  15. Petite interprétation personnelle, lorsque ce bon vieux Romero mit au goût du jour les morts-vivants, il voulait présenter une critique des classes sociales supérieures (les vivants) terrorisés par la classe ouvrière (les morts-vivants) qu’ils considéraient comme inférieure intellectuellement (« braainz ») aussi bien que physiquement (démarche lente et saccadé, genre grosse cuite au gros rouge qui tache). Et quelle différence plus flagrante que l’éducation, la culture, toutes ces belles choses logées je vous le donne en mille dans notre caboche. Le but de ces zombies étant de s’approprier par la violence ce qu’ils n’ont pas…cqfd. Attention je ne livre là qu’une interprétation personnelle de la démarche de Romero pour son film « la nuit des morts-vivants », je ne suis ni critique ni sociologue…

  16. Et on fera quoi des humains si on ne leur mange plus le cerveau ? Ah ! vous n’y avez pas pensé à ça . Et vous savez les pommes de terres sont aussi des êtres vivants qui souffrent quand on les mange, donc bon… laissez nous mangez nos cerveaux tranquille et on vous laissera mangez ce que vous voulez.

  17. Parce que, il y a très longtemps, les zombies se sont rendus comtes que manger du cerveau ( cuit ), faisait évoluer leur propre cerveau de zombis !

Les commentaires sont fermés.