S’il faut fêter Noël

Bûche Chocolat-abricot

 

S’il faut fêter Noël

(Pourquoi pas, après tout)

Est-ce qu’on peut vraiment le faire en faisant du mal à ceux qui ne peuvent pas se défendre?

Est-ce qu’on peut le faire en infligeant de la souffrance?

Alors qu’il faudrait plutôt penser à eux.

 

Pour que Noël ne soit pas:

Le festival de pornographie de la bidoche,

Le jour consacré des obligations familiales emmerdantes

Le symbole du consumérisme acharné,

L’occasion d’étaler à perte de vue les futilités destructices du monde moderne

Le jour de l’égoïsme universel, crié sur tous les toits, sur tous les tons

Le comble de la domination des forts sur les faibles,

Des riches sur les pauvres,

Des puissants sur les opprimés…

 

Pour que ce soit juste un jour de fête…

Pour que ce soit ce que vous voulez.

Ce que vous en faites.

 

Enfin, comme les autres jours, quoi.

 

Cliquez sur l’album à droite pour voir les photos des plats vegans réalisés à l’occasion du réveillon !

8 réflexions au sujet de « S’il faut fêter Noël »

    • ?

      C’est qui celui-là?

      Taomugaia, tu m’enverrais pas des grosses tanches qui en plus essaient de se faire passer pour toi?

  1. Ces repas, c’est surtout l’occasion de parler religion, politique, écologie et de foutre une ambiance dégueulasse…
    Allez, excellente année 2011 à toi…

  2. Ce type qui se fait passer pour TAO est une pauvre tâche qui est un lecteur assidu de mon blog et qui poste des commentaires qui ne sont (et ne seront) jamais publiés. Il est donc malsain.
    C’est un viandard, tu t’en doutes bien.
    Le mieux, c’est de l’ignorer carrément.

Les commentaires sont fermés.