29 réflexions au sujet de « Sujets de conversations des vegans entre eux »

  1. Pfff, mais on peut pas être végétarien ET manger du poisson !!! ;)

    Tiens, j’ai appris l’autre jour que les bières vegan, si tu les prends à la pression, dans un bar, elles sont plus vegan à cause d’un truc qu’il y aurait et qui sert à faire la pression, je sais pas quoi.

    Joli graphique, nonobstant. Mais je traine pas suffisamment avec des VG pour approuver frénétiquement, tel un tofu (ce qui ne veut rien dire, mais c’est pas grave).

    • Oui mais si tu avais dit « tel un poisson », tu aurais utilisé un animal dans une métaphore, ce qui est métaphoriquement non-vegan.

      Sinon ben la bière est un vaste sujet, donc les vegans parlent encore plus que des transit intestinaux, c’est dire. Moi j’en parle souvent, et pourtant, j’aime même pas ça et j’en bois presque jamais.

  2. J’en connais pas tellement autour de moi, mais quand on discute c’est plutôt recettes et cause animale.
    intéressant ce graphe, qui a fait l’enquête?

    • Ben c’est moi, mais c’est vrai que c’est approximatif et ça dépend aussi quel genre de vegans on fréquente.

      La plupart des vegans que je fréquente n’ont pas d’animaux domestiques par exemple. Finalement, on parle assez peu de cause animale, du moins pas d’une façon directe.

      Et puis je pense que l’énorme part accordée aux critiques dont on fait l’objet est peut-être typiquement française, étant donné qu’ailleurs dans le monde, le veganisme est mieux accepté socialement.

    • Ha ben merde, à cause de toi, des gens mieux informés et plus intelligents vont venir m’expliquer que les vaches ne souffrent pas, que les carences et qu’on mange de la viande depuis très très  très longtemps, d’ailleurs les hommes préhistoriques protéines. Et je vais être obligée de me rendre compte à quel point j’avais tort et je vais devoir aller acheter de la viande (en plus c’est cher et puis le 11 novembre tout est fermé) et de changer tout mon blog. Enfin au moins j’aurais connu l’éclair de la VERITE ! \o/ haaaalleluya

  3. « les vaches ne souffrent pas, que les carences et qu’on mange de la viande depuis très très très longtemps, d’ailleurs les hommes préhistoriques protéines »

    Ahaha alors ça c’est énorme!!!

    D’ailleurs j’en ai un en ce moment sur le blog, qui préfère être une vache qu’un cheval, j’ai pas bien compris.

  4. Je viens de découvrir votre blog grâce au Facebook d’Insolente Veggie. Il me plaît beaucoup ! Du coup je l’ai mis en lien dans le mien et ai partagé cet article + celui sur l’action barquette sur Facebook.
    Au plaisir !
    Sandrine

  5. Euh j’ai pas demandé la permission, je ne suis pas aussi bien élevée qu’Insolente ! (ah ben c’est la meilleure, ça !)
    Bref mon blog est végane et littéraire, et il n’y a pas la foule qu’il y a chez Insolente, et en plus mes blogvisiteurs sont superpolis et tout et tout (pas comme moi) alors es-tu d’accord pour que je te conserve ce lien ?

  6. T’as oublié un truc important comme sujet: le sexe! Bordel, y’a pas que la bouffe dans la vie (quoique… ça compense, aller ça va être carotte et poireau pour la demoiselle ce soir).

  7. Triste mais sans doute vrai. Pas étonnant, ensuite, que les gens prennent les végés pour une secte…

    • Parler de nourriture à 65%, quels salauds ces vegans… Je suis sure qu’ils s’échangent des recettes de cuisine sur des forum, ces connards… Tsss, mais ou va le monde ma bonne dame, je vous le demande.

  8. Pas que les 65%… Je m’étonne surtout qu’il n’y ait que 5% dans « Autres », alors qu’à mon sens ça devrait faire au moins la moitié. Chacun ses centres d’intérêt, mais là, ce graphe, ça fait quand même un peu monomaniaque.

    • Et moi ce que je trouve triste, ce sont les gens qui prennent tout au 1er degré et qui n’ont aucun sens de l’humour.

      Mais bon, c’est perso hein.

  9. Un petit billet qui m’a bien fait marrer …

    D’ailleurs si quelqu’un veut parler transit ou trace dans le slip … je suis là !

  10. Hello,

    Sa fait à peut près 2, 3 heures que je surf sur des blogs vegans. Je me demandais si vous mangiez que du poisson ? c’est peut être pas ici que je devrais poser la question mais c’est pas grave, je vais le faire quand même. Pourquoi concentrez vous toute votre énergie (sans protéine animal, de tapette donc) à ne parler que de bouffe ?

    • Bonjour cher/chère troll.

      Si en 2-3 heures à surfer sur des blogs vegans t’en arrives à la conclusion qu’on ne mange que du poisson, c’est que tu n’étais absolument pas sur des blogs vegans, mais sur des sites de pêches (au gros ou à la ligne).
      Si tu penses qu’on dépense notre énergie à ne parler que de bouffe, c’est d’une part que tu n’as absolument rien lu de ce blog et que d’autre part, tu regardes bien gentiment la paille dans notre oeil, mais absolument pas la poutre dans l’oeil des omnis, qui parlent tout autant de nourriture que nous.
      Et pour info, la tapette est fréquemment omnivore.

  11. On ne mange pas de poisson, vu que le poisson est un animal, (merci captain obvious) pour le reste de ta question, je trouve ça curieux de la part de quelqu’un qui perd son temps à lire des blogs sur le véganisme sans même savoir ce que c’est ni que ça l’intéresse…

    • Parce qu’ils vendent le véganisme comme un produit, exactement comme d’autres vendent de la bière ou du dentifrice. « Avec le veganisme, tu seras grand, fort, mince, et ton pénis mesurera 3m de long »
      Parce qu’ils sont sexistes. Et homophobes. Et grossophobes.
      Exemple: il faut devenir vegan non pas par souci des animaux mais parce que quand on est vegan on est mince, et que c’est trop la honte d’avoir des seins et de ressembler à une femme quand on est un homme, bouh (point gender).
      Parce qu’ils s’imaginent que des gens vont devenir vegan parce qu’ils ont vu pamela anderson à poil. Je sais que montrer les choses sous un angle positif est nécessaire, mais faut pas déconner. On devient pas vegan pour baiser pamela anderson ou pour lui ressembler. Et les animaux? Et si on avait mis des femmes à poil pour faire cesser l’esclavage? Et si on mettait des femmes à poil pour mettre fin à la faim dans le monde, aux guerres, aux génocides?
      Parce qu’ils utilisent des budgets énormes pour faire pas grand chose au final à part des affiches craignos et mettre des filles à poil, alors qu’ils pourraient sauver des animaux. Environ 99% des animaux qui vont dans les refuges de Peta sont abattus. (ils disent « euthanasier », lol).

Les commentaires sont fermés.