Les Questions Composent ?

Parce que les questions sont plus importantes que les réponses. Parce que chaque quête est un parcours initiatique dont on se fiche finalement de l’objectif. Parce que, science, sens ou non-sens, l’essentiel dans tout ça est de se servir de notre cerveau avant qu’il ne soit dévoré par les zombies. Au fait, pourquoi les zombies mangent du cerveau?

Brain ?Ingrédients:

Véganisme, droit des animaux

Sexisme, féminisme, genres

Agisme, droits des enfants

Des photos parce que c’est beau

Des dessins avec des zombies (et autres)

Des textes qui sont jolis, poèmes et tout ça

Tout pour Déconstruire et contre l’Injustice

Des récits de voyage autour du monde

D’inutiles et indispensables digressions sur les mystères de l’existence

27 réflexions au sujet de « Les Questions Composent ? »

  1. Très enrichissant,

    Je suis ravie d’avoir parcouru ce blog. Je suis flexitarienne et végétarienne en devenir et l’idée de la confrontation future avec l’entourage m’angoisse un peu (d’être ridiculisé, qu’il considère ce choix comme une lubie, etc… Déjà qu’il me trouve extrême d’être flexitarienne….)
    Enfin ça m’a redonné de l’assurance. Merci

    • Vegan c’est un mode de vie global (qui comprend le végétalisme), végétalien c’est juste un régime alimentaire. Vegan ça concerne aussi l’habillement, les produits cosmétiques, etc.

      • Oulah, dur… Les médicaments aussi, alors ? Erf, ça devient très compliqué. Surtout que si j’ai bien compris un de tes articles, tu refuses d’exploiter les animaux, de quelque manière que ce soit… Donc j’imagine que tu évites les vêtements de laine (moutons) ou les médocs à la propolis (abeilles) ?

        • Non pas dur, normal… La période de transition peut faire peur, mais le reste est tout naturel. En effet je n’achète pas de laine. Pour les médocs, je les évite de toutes façons (à mon âge on a pas besoin de médocs, enfin sauf à avoir un problème de santé particulier, maladie génétique etc). Si j’avais vraiment besoin d’un médicament, j’essaierai d’en avoir un sans produits animaux et non testé sur les animaux, si le choix était possible (il l’est parfois). Mais de toutes façons, on évite pas TOUT produit animal. Par exemple il y en a presque toujours dans le papier. L’important c’est de faire ce qu’on peut.

          • Doit pas y avoir beaucoup de médicaments ou de techniques opératoires non testés sur des animaux… genre un(e) sur un million ? et encore !

          • Tout dépend ce qu’on entend par « tester ». Par exemple on utilisait l’aspirine bien avant de la tester sur les animaux, mais on l’a testée par la suite. Tout ce qu’on utilise est susceptible d’être testé du simple fait qu’on l’utilise. L’alcool, la cigarette sont testés.

          • Des produits animaux dans le PAPIER ?
            Je me coucherai moins ignorante ce soir moi !^^

            C’est quand même étonnant. Qu’est-ce qu’ils mettent là-dedans, exactement ?

          • Je sais pas exactement… En tous cas beaucoup de papiers photos contiennent de la gélatine, après pour les autres je sais pas

  2. Ping : Nature | Pearltrees

  3. Est-ce possible d’être tenue au courant de l’arrivée d’un nouvel article sur votre blog?
    C’est très nourrissant et rafraichissant de vous lire.
    merci

  4. J’ai dû aller chercher mon historique avant de rédiger ce message pour me rappeler ce qui a bien pu m’amener sur ce site, je n’en avais plus la moindre idée. Voilà, il y a deux heures j’étais en train de bouffer des céréales nestlé et j’ai voulu savoir s’il y avait des OGM dedans, question idiote remarque, mais la réponse gisait quelque part dans ce blog, google m’a donc canardé par ici.

    Tout ça pour dire, je suis arrivé dans le coin sans y chercher ce que l’on y trouve, je suis un spécimen statistique de l’ensemble des mâles français de 18 à 25 ans sans signes de distinction particuliers, il y avait donc pas mal de chances que j’aie de prime abord pas mal de préjugés, notamment sur le féminisme et le végétalisme, dont il a pu m’arriver dans le passé de me moquer assez grassement.

    Bref, j’ai lu une dizaine d’articles, d’abord parce que l’écriture me plaisait, c’est souvent vachement drôle, et puis surtout parce que je trouve les points de vue développés ici, même lorsqu’ils sont moqueurs ou virulents, toujours exposés avec respect de l’autre, d’accord ou pas, je n’ai vu aucune négation de l’intelligence et même aucun jugement lapidaire contre ceux qui ne pensent pas comme toi, j’ai l’impression que c’est rare. Je suis vraiment conquis par la profondeur et peut-être la justesse de certaines analyses. J’avoue par exemple avoir passé du temps sur ta vision de Poire, au-delà du personnage j’ai eu l’impression que tu avais cerné les erreurs de la plupart des gens en ce qui concerne leur vision des relations hommes-femmes, erreurs qui sont les miennes aussi. Je n’ai eu que le temps d’être conquis par ce que j’ai lu et pas encore de penser, je ne sais pas encore ce que je vais prendre ou jeter, je suis cependant déjà tout à fait persuadé d’avoir intérêt à revoir ma copie quant à ma façon d’appréhender les femmes et le féminisme et même (et surtout, en fait) les autres tout court, je me suis senti assez bête à la lecture en me rendant compte de l’idiotie de quelques-unes de mes opinions.

    Oh merde bon, je m’étale et je devrais pas, en fait je voulais juste te féliciter pour ton blog, je me dis que ça fait toujours plaisir vu le temps passé à l’écrire, et que je te devais bien ça pour t’avoir squatté pendant deux heures… j’allais parler longuement d’habitudes alimentaires, parce que les rares lignes à ce sujet que j’ai lues m’ont vraiment parlé elles-aussi, mais tant pis voilà. Je reviendrai de temps en temps par ici je pense.

  5. Ouais, pareil que le monsieur du 30 mars à peu de choses près :)
    Félicitation pour ce blog, tant d’intelligence et de finesse c’est un régal.
    (Non c’est une image, je ne suis pas un zombie. Lâchez cette hache s’il vous plaît…)

  6. Oui, alors non, plus je parcours ce blog et plus mon commentaire ci-dessus me parait pauvre et presque insultant de laconisme.
    J’y ai passé tout l’après-midi et chaque article est une révélation. Étant par la force des choses plutôt situé du côté des oppresseurs mais doté d’un solide fond de militantisme, il faut vraiment que je te dise >merci< pour avoir mis des mots aussi justes sur toutes ces luttes !
    En te souhaitant de garder tout le courage nécessaire pour affronter les hordes de mansplainers que l'endroit fait déferler…

  7. Bonjour,

    J’ai lu votre article sur la végébophobie hier, et votre article est bien écrit et argumenté comme d’autres – féministes- que j’ai pu lire ici (et dont je vous remercie!!). Il est également super bien expliqué pour les gens lambda. De mon genre par exemple. Qui ont bien compris que vous vous fichez de savoir pourquoi on mange de la viande, mais qui s’intéressent tout de même à la question.
    J’ai hésité avant de poster ça ici, je trouve que mon commentaire n’avait pas sa place sous l’article de la végéphobie. Je m’excuse également par avance de tout malentendu/enfoncement de porte ouverte.

    Ici arrive l’énormité : je suis fille et petite fille de chasseur. Chasseurs qui fournissent plus souvent qu’il n’en faut les commentaires sexistes, racistes OU carnistes. Après avoir lu votre article, j’ai été interpellée,sur&par rapport à cet aspect de ma culture.
    Je ne suis pas végane ni végétarienne, mais j’essaye d’être vigilante sur ce que j’achète, que cela concerne la nourriture ou d’autres choses (cf. un article récent sur le traitement des lapins angoras en Chine, dont la laine sert a fabriquer les pulls de grandes chaînes textiles occidentales, qui m’a retourné le coeur.)

    Cette vigilance, sans être parfaite, fait que j’oppose très concrètement « l’élevage » et la maltraitance des animaux dans le cadre industriel (toutes industries confondues : textile, alimentaire, cosmétique, pharmaceutique…et celles dont j’ignore probablement&malheureusement l’existence) et une certaine pratique de la chasse, avec sa forte règlementation et ses définitions précises des circonstances et espèces animales. Je ne dis pas que la chasse est une façon plus légitime, meilleure, ou je-ne-sais-quoi que la consommation, puisque la finalité reste la même. Par ailleurs, il est évident qu’elle participe et est sans doute à la base du système qui méprise et maltraite la vie des animaux.

    Pourtant, à les mettre l’une et l’autre dans la balance, malgré la violence qu’elle contient, je trouve la chasse plus respectueuse (attention je ne dis pas qu’elle l’est en soi) des animaux qu’elle tue. Respect de la saison, des espèces, de l’âge des animaux, leur population. Je sais que ça fait une belle jambe à l’animal qui est mort. Et une nouvelle fois, je ne cherche pas à légitimer/valoriser cette pratique, mais en la comparant avec l’industrie, je me pose simplement la question de la raison, au sens de « faire et donc manger de façon raisonnée ». Est-ce possible lorsqu’on parle des animaux? Est-ce souhaitable ?

    Merci de m’avoir lue et -peut-être- publiée.
    Je suis tout à fait preneuse d’une réponse, même courte :) Ou du lien si vous avez déjà répondu à ce genre de réflexion ailleurs.

    • je rejette toutes les façons de tuer les animaux pour le plaisir, que ce soit viande, chasse, corrida…
      je vois donc assez peu l’intéret de dire « oui mais celle ci est moins pire que les autres ».
      après la chasse est peut etre un peu moins hypocrite, je sais pas.

      • Croisé ceci au détour de mon catalogue Lush : http://www.graal-defenseanimale.org/index.html
        Il s’agit d’une association qui se donne, entre autre, comme mission de réhabiliter des animaux issus de laboratoires. Je n’en fais pas partie, il ne s’agit donc pas de sponsoring ou quoi, je me suis simplement dit, suite à mon commentaire précédent, que ça pourrait sans doute vous intéresser.

  8. Bonjour!
    J’aurai juste voulu te remercier d’écrire tout ça et de le mettre à la disposition de tous; ça fait réfléchir et ça permet d’envisager le monde sous des angles différents.
    Merci infiniment, continue comme ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *