Un cactus en pot

Comment s’occuper d’un cactus ?

Installer des plantes chez soi est une pratique avantageuse, car elles purifient et humidifient l’air. Pour le choix des plantes, il est préférable de s’orienter vers celles qui nécessitent peu d’entretien, mais contribuent à la déco de la maison. Les cactus sont un exemple idéal de plantes grasses à avoir chez soi. Bien que résistant, le cactus peut dépérir faute d’entretien. Alors, comment s’occuper d’un cactus ?

Où planter des cactus ?

De la famille des cactacées, les cactus sont de petites plantes qui poussent sur des terrains pauvres et secs. Plutôt que de les mettre en pot pour les protéger du froid, vous pouvez directement les planter dans la terre de jardin. Celle-ci doit être sableuse et en plein soleil. Aussi, le coin où vous décidez de mettre les cactus en terre doit être surélevé de sorte à réduire autant que possible le risque d’humidité.

Alors, il vaut mieux acheter une bouture et du terreau en magasin pour la culture du cactus. Pour ce qui est du pot, il n’existe pas de dimensions imposées. Par contre, il faut s’assurer d’avoir une couche de drainage à l’intérieur du pot. Des billes d’argiles ou des graviers suffisent à former celle-ci.

Comment arroser des cactus ?

Les cactus ne sont pas hydrophiles, toutefois ils ont besoin d’eau pour pousser. Ce n’est pas nécessaire de les arroser régulièrement. Il faut donc séparer les sessions d’arrosage le temps que la terre s’assèche. On a beau le considérer comme la plante du désert, le cactus demeure un végétal. L’eau lui est alors nécessaire pour survivre.

D’ailleurs, il faut l’arroser abondamment tout en évitant que l’eau stagne. Cela motive l’utilisation du pot équipé d’un fond de drainage. À noter que les besoins en eau peuvent différer d’un type de cactus à un autre. En réalité, il existe quatre catégories de cactus et chacune d’elle possède ses caractéristiques.

Pour bien arroser les cactus, il faut aussi considérer les saisons. Il est recommandé de les arroser toutes les deux semaines au printemps en raison de l’humidité résiduelle. En période estivale ou de sécheresse, une pause de trois à quatre jours est nécessaire entre les sessions d’arrosage. Il faut arroser une seule fois le mois en automne. Durant l’hiver, l’arrosage n’est pas essentiel.

Par ailleurs, l’eau à utiliser doit contenir peu de calcaire. Ce dernier est principalement constitué de carbonate de calcium, un composé utile à l’assimilation des éléments nutritifs de la plante grasse.

Toutefois, un excès peut rapidement devenir nocif pour le cactus. C’est pour cette raison que l’eau de pluie est préférable à l’eau de robinet. Cette première, gratuite, est suffisamment acide pour favoriser l’assimilation de nutriments par la plante.

Comment entretenir un cactus ?

Pour une bonne croissance, les cactus ont besoin d’être exposés à la lumière du soleil. Quand ils sont utilisés pour la décoration d’intérieur, il est mieux de les installer loin des coins humides. Par exemple, le cactus peut être posé près d’une fenêtre. À l’extérieur, les cactus peuvent être dans le jardin, la terrasse et le balcon.

Néanmoins, l’extérieur n’est propice à cette plante qu’en été. Il faut aussi éviter de la mettre directement au soleil.

Pour la culture des cactées, on recommande une température comprise entre 5 °C et 25 °C. À cet effet, vous pouvez recourir à une serre d’amateur ou poser les pots de cactus sur la véranda à chaque lever de soleil.

De toute évidence, un contrôle régulier de la température s’impose pour éviter que les plantes ne dépérissent. En été, la température à l’intérieur d’une maison est généralement idéale pour les cactus. Par contre, en hiver, il faut placer la plante dans une pièce fraîche.

Comme la plupart des plantes, les cactus sont également envahis par des parasites. Dans le cas d’espèce, il s’agit de la cochenille. Pour pallier cette invasion, il faut utiliser des insecticides. Un produit biologique est préférable pour combattre le parasite. Cependant, le respect du dosage s’impose pour une protection optimale.

Le rempotage constitue aussi une étape importante dans l’entretien d’un cactus. Il consiste à changer le pot lorsque la plante est plus grande pour ce dernier. Aussi la terre épuisée ne nourrit plus le cactus. Le rempotage se déroule au printemps dès qu’apparaissent les nouvelles pousses.

Pour rempoter, il faut utiliser un pot plus grand que le précédent et renouveler la matière organique ou l’engrais. On recommande de faire du rempotage de cactus tous les 3 ou 4 ans.

Les cactus sont des plantes grasses et faciles d’entretien. Afin qu’il pousse bien, on doit l’arroser abondamment sans laisser l’eau stagner. Seule la terre doit être mouillée, pas la plante. Les besoins en eau varient d’une espèce de cactus à l’autre.

Néanmoins, aucune d’elles ne tolère le chlore. L’exposition à la lumière solaire, le rempotage et le bon usage d’insecticides favorisent une bonne croissance des cactus. Ces plantes ne peuvent toutes fleurir. Il existe quelques variétés aptes à la floraison, dont le gymnocalycium, encore appelé cactus-araignée. Comment faire fleurir un cactus ?

Partagez

Laisser un commentaire