Un lapin

Fumier de lapin : peut on l’utiliser dans le jardin ?

Pour améliorer la structure du sol d’un jardin ou d’un potager, le fumier est un outil idéal. Il est généralement conçu avec des excréments d’origine animale, dont ceux du lapin. Le fumier de lapin est de nos jours l’un des engrais organiques les plus riches et les plus accessibles sur le marché. Quels sont les avantages de ce type de fumier ? Peut-il être utilisé dans le jardin ? Voici des informations supplémentaires sur le sujet.

Quelques informations sur le fumier de lapin

Le fumier de lapin est un engrais naturel très employé pour la fertilisation des sols. Il est très souvent constitué d’un mélange de déjections de lapins avec de la paille de litière. Il renferme également de nombreux éléments nutritifs comme :

  • La potasse ;
  • La matière organique ;
  • L’azote ;
  • L’humus ;
  • Le phosphore, etc.

Contrairement à plusieurs types de fumier organique disponible sur le marché, il est polyvalent et doux, surtout pour une plantation à racines sensibles.

Étant donné que le fumier de lapin est sec et n’a pas d’odeur, sa manipulation et sa distribution sont sans danger majeur. Cela permet d’éviter aux utilisateurs réguliers des problèmes de santé. Il est aisé de faire du compost de fumier de lapin, soit en élevant les lapins soi-même, soit en obtenant leur excrément chez un proche.

Les avantages du fumier de lapin

On ne saurait parler du fumier de lapin sans exposer ses multiples avantages tant pour les plantes que pour ses utilisateurs. En effet, une fois appliqué, ce fumier se libère de manière lente et progressive pour ne pas brûler les racines des plantes. De plus, il a plus de valeur nutritive que ceux provenant de la vache ou du cheval.

Le fumier de lapin est utilisable directement à l’état frais. Même sans l’ajout d’un compost, ses nutriments sont directement assimilables par les plantes. Étant donné qu’il est inodore, vous pouvez l’utiliser pour fertiliser des plantes en dehors de votre jardin sans qu’il y ait d’odeur après l’application.

La polyvalence du fumier de lapin lui permet d’être employé comme fertilisants sur différents types de plantes et légumes. Un autre avantage de ce fumier est qu’il est bon marché. En effet, la majorité de ceux qui élèvent des lapins jette souvent le fumier. Ils sont donc prêts à s’en débarrasser à faible coût.

Par ailleurs, utiliser du compost de fumier de lapin est très écologique. Étant donné qu’il n’est constitué d’aucun composé ou résidu chimique, il est sans effet secondaire sur les sols.

Divers modes d’emploi du compost de fumier de lapin

Il existe plusieurs manières d’utiliser le fumier de lapin sur un sol. Voici quelques façons de procéder.

Le Top-Dressing

Ce procédé est le plus simple lorsqu’on veut appliquer le fumier de lapin. Pour ce faire, il suffit de mettre environ une petite quantité de fumier autour de la base de la plante sans pour autant la toucher.

Ensuite, il faut arroser le sol pour permettre à l’engrais organique de trouver son chemin jusqu’aux racines de la plante pour les nourrir. Après avoir manipulé le fumier, n’oubliez surtout pas de vous laver les mains pour éviter tout risque de contamination.

Faites un mélange

En plus de l’épandre sur la couche arable du sol à traiter, vous pouvez également mélanger le compost de fumier de lapin avec un terreau. Cela permet d’améliorer le drainage. Utilisez donc une houe pour remuer le sol et ajoutez-y une portion de compost de fumier de lapin.

Le fumier de lapin est un composé très riche en azote. Assurez-vous de ce fait que les différentes plantes qui en bénéficient en ont vraiment besoin. Autrement, vous pourriez par exemple avoir plus de feuilles et de tiges que de fleurs, notamment s’il s’agit de certaines plantes à fleurs vivaces.

Autres utilisations du fumier de lapin

Le fumier de lapin est également utilisé à de nombreuses autres fins. En voici quelques-uns :

  • Accélérer la décomposition d’un compost ;
  • L’amendement des surfaces pour augmenter la croissance des végétaux présents ;
  • L’amélioration du rendement des cultures, ainsi que la qualité des récoltes, etc.

Quelques conseils de sécurité pour l’utilisation du fumier de lapin

L’utilisation du fumier de lapin ne présente généralement aucun danger. Cependant, il s’agit toujours d’un composé fermenté renfermant plusieurs micro-organismes et bactéries.

D’ailleurs, les experts du domaine agricole recommandent de laisser le compost vieillir pendant une durée d’au moins 4 mois avant de l’appliquer. Cela permet de faire mourir les germes et agents pathogènes présents dans le fumier afin de rendre son utilisation sans danger.

Cette mesure est très importante si le compost veut être appliqué sur des plantes à racines comestibles comme les carottes, les betteraves, la laitue, etc. En effet, ces derniers entrent en contact avec le compost dans le sol, augmentant ainsi le risque que les agents pathogènes finissent dans vos assiettes. Il faut donc prendre le soin de bien laver ses genres de produits pour éviter toute contamination.

Partagez

Laisser un commentaire