Faire du feu dans son jardin en France : a-t-on le droit ?

Il est très facile de faire du feu dans son jardin après une longue journée de nettoyage. Les feuilles, les débris végétaux, et même les branchettes se consument très rapidement sous l’effet du feu. Cependant, cet acte est formellement prohibé par la loi. Il n’est pas rare d’observer un tel comportement par moment, mais cela est dû à quelques dérogations qui encadrent cette loi. Voici plus d’informations à propos.

Raisons qui soutiennent cette loi : les inconforts engendrés par la combustion pour le voisinage

Lorsqu’une personne fait du feu dans son jardin, d’une façon générale, ce sont les voisins qui payent le prix. En effet, une combustion des déchets verts engendre une fumée qui est constituée non seulement d’hydrocarbures, mais aussi de composés toxiques comme les furanes de même que les dioxines. Ces composés sont nocifs et dangereux pour la santé lorsqu’elles sont inhalées. En réalité, ce sont des composés considérés comme cancérigènes et capables de provoquer :

  • Des nausées ;
  • Un prurit de la peau ;
  • Des démangeaisons au niveau des yeux ;
  • Des migraines.

À l’égard de tout cela, la loi s’est résolue à une interdiction formelle de faire du feu dans les jardins. Au cas où les indications de la loi ne seraient pas respectées, la personne en infraction est exposée à des sanctions clairement prédéfinies. Toutefois, il est autorisé de faire par moment un barbecue dans son jardin, mais cela ne doit en aucun cas devenir une habitude.

Les cas d’exception aux règles de la loi

Les cas d’exceptions sont régis par le règlement sanitaire départemental et au niveau de chaque commune.

Conditions

Il est autorisé de faire du feu dans son jardin lorsque la municipalité de résidence dispose d’un bon plan de prévention des risques d’incendie de forêt qui peuvent éventuellement survenir. Dans le cas où la loi de débroussaillement serait en vigueur dans une municipalité, il est également possible de faire du feu dans son jardin. De même dans les villes ne disposant pas d’une déchetterie ou d’un point de collecte sélective des déchets verts, il est possible de faire du feu dans son jardin.

Précaution

Lorsque ces autorisations spécifiques ont été bien définies, il faudra prendre quelques mesures visant à assurer la quiétude du voisinage et des hôtes de la ville. Pour ce faire, il faudra :

  • Que la zone de combustion soit isolée ;
  • Éviter d’incinérer des déchets de jardin en plein temps de sécheresse ;
  • Brûler les déchets dans un trou ;
  • Ne pas faire du feu en période venteuse.

Pour plus d’assurance à propos des autorisations, il faudra se rapprocher de l’hôtel de ville en vue de prendre connaissance des modalités se rapportant aux feux de végétaux.

Comment faire un feu dans un jardin ?

Cette question est à prendre en considération si et seulement si dans une municipalité, il est autorisé d’incinérer des végétaux dans son jardin. Une fois la question des autorisations réglée, il faudra prendre quelques dispositions afin que toutes les conditions soient remplies pour une meilleure combustion des déchets. Pour ce faire, il est recommandé de creuser dans son petit espace vert plus précisément dans une aire isolée, un trou. Une fois le trou creusé, il faudra y mettre les végétaux à incinérer. Toutefois, il faudra retirer les éléments capables de s’enflammer autour. Il s’agit :

  • Des brindilles ;
  • Des feuilles mortes ;
  • Des branches ;
  • Des herbes.

En plus de cela, il faudra préparer un tuyau d’arrosage relié à un robinet d’eau courante situé non loin de la zone où la combustion sera réalisée. C’est une précaution qui permettra d’avoir un contrôle total sur le déroulement de la combustion.

Faire du feu dans son jardin est possible si et seulement si la ville de résidence l’autorise. Toutefois, même si cela est permis, il faudra suivre les conditions et précautions imposées par la loi.

Partagez

Laisser un commentaire