La queue du rat

La queue du rat fait peur.

Mais pourquoi??

La queue du rat, c’est un peu comme une queue d’écureuil, mais plus souple et avec des poils très courts.

Combien de fois on entend « ils sont mignons, mais la queue, bueaarrk ».

Ou, plus énigmatique; « baaah sa queue elle a même pas de poils! » (???)

Bah, heu…

Oui, et?

Sérieusement, c’est pas un peu bizarre comme phrase?

Est-ce qu’on t’a déjà dit « baaaah ton gros orteil il a même pas de poils? »

(Ce serait plutôt l’inverse que nous trouvons laid, d’ailleurs)

(ce qui peut paraître également un peu étrange).

http://img828.imageshack.us/img828/4324/img2032q.jpg

Est-ce le côté phallique de l’appendice qui rebute les gens?

Mais pourquoi?

Détail amusant:

La queue de mes rats fait davantage réagir que leur énorme paire de baloches!

http://img203.imageshack.us/img203/1011/cojones.jpg

Ce qui soulève encore beaucoup de questions sur nos phobies et nos peurs cachées.

J’ai parfois l’impression que la peur de la queue des rats dit quelque chose sur les gens.

Et sur leur approche de la sexualité, la pulsion,

la façon dont ils gèrent ce qu’ils ont de secret en eux.

Mais ce ne sont que des suppositions.

Bon, pour ne pas mourir bêtes, sachons-le, la queue du rat lui sert à réguler sa température, et aussi à trouver son équilibre, bien que les rats sans queue (rares) arrivent généralement à se débrouiller.

Modèles:

Sénèque le doux (en haut),

Urban Legend le maléfique (au milieu et en bas).

9 réflexions au sujet de « La queue du rat »

  1. Pour avoir moi même des compagnons ratounesques, j’ai plutôt l’impression que c’est le coté « gros vers de terre » de la queue qui dégoute les gens, c’est ce qu’on me dit parfois en tous cas !
    Sinon les deux modèles sont vraiment trop choupinous !

    • Ben oui mais pourquoi les gens ont peur des vers de terre alors? :)

      Ca déplace le problème!

  2. C’est vrai, peut-être est ce le coté gluant/grouillant pourtant les queues de rat n’ont rien de tout ça. En même temps j’ai quand même du mal a voir un symbole phallique la dedans !

    • C’est vrai que le symbole phallique n’est pas évident quand on regarde la queue du rat, du moins en ce qui me concerne. Mais on le perçoit dans ce que disent les gens. Ils disent « berk, elle est grosse, rose et sans poils ». Preuve, selon moi, qu’ils y voient un symbole phallique.

  3. Ca fait 5 ans que j’ai des rats, j’ai commencé avec une albinos qui est restée à mes côtés trois ans, qui était tout le temps avec moi ; j’avais « contaminé » mes soeurs, ma mère, mon père…

    Au final on a eu jusqu’à une dizaine de rates à la maison.

    Maintenant j’en ai trois.

    La queue m’a toujours « fascinée », cette musculature, mais aussi la douceur… cette précision qu’ils ont quand ils l’utilisent, leurs gestes quand il la nettoient…

    Bon, ok, je suis peut-être un peu azymutée.

    La queue d’un rat a des poils, mais fins, et intercalés entre les écailles de peau. C’est vrai que c’est bizarrement foutu.

    Vous avez aussi oublié de préciser que c’est une des zones les plus fragiles et sensibles du rat, parce qu’une plaie un peu importante à la queue est très vite mortelle : l’infection peut s’y mettre très vite, et envahit rapidement l’organisme. Plus que si c’est une plaie sur une patte ou autre.

    La raison en est que c’est une zone assez osseuse, très musclée mais peu irriguée à part par une grosse veine qu’on voit d’ailleurs très bien sur les rats à la peau rose, les blancs et albinos notamment. Donc vu que les écailles sont moins bien irriguées et déservies, les infections qui s’y mettent sont bien plus difficiles à déloger. Et quand elles arrivent à atteindre la veine, ça se propage dans l’organisme.

    Ceci dit, j’ai rencontré énormément de gens qui se disaient répugnés par la queue d’un rat.

    Quand j’avais ma blanche avec moi tout le temps, je la faisais toucher aux plus ouverts d’esprit, qui se rendaient compte qu’un rat c’est pas un animal dégueu répugnant etc… et que sa queue n’est pas plus dégoûtante qu’autre chose….

    • Bah, ça fait aussi un moment que j’ai des rats (7 ans si je compte bien), j’ai souvent eu des réactions dégoutées, mais depuis que Rattatouille est sorti, les gens sont beaucoup plus tolérants ! C’est marrant comme un petit film peut changer la perception des gens. Enfin, la queue dégoûte toujours certaines personnes. Pourtant c’est plutôt des dents qu’il faudrait avoir peur (du moins pour certains).

      Ou alors de leur faible espérance de vie :(

  4. Bordel…Je découvre le problème de la queue du rat…Je pensais que ma peur des flics, des gendarmes, des CRS était pourtant plus répandue que ça dans la population et bien non…Il y a des gens qui ont peur de la queue du rat et qui ont un sursaut d’horreur quand ils s’approchent d’une méduse.
    J’espère que nos futurs visiteurs extra-terrestres ressembleront à un flic et non à une araignée…

    • C’est vrai que d’un point de vue de la sélection naturelle, il vaut mieux se méfier d’un humain probablement armé que de l’appendice parfaitement inoffensif qu’un animal qui pèse environ 500 grammes (quoi que le sieur Urban Legend fait bien ses 650 grammes, héhé).

  5. waouh.

    Il devait pas bouffer que des haricots verts…
    Mais bon c’est les vegans qui manquent de protéines hein… On peut pas faire deux pas sans s’effondrer…
    Sur ce, je vais faire mon jogging.

    Attention 30% des morts sont des accidents cardio
    vasculaires
    Et pour répondre à l’autre tordu et sa cour :

    ACCIDENT DE MONTAGNE | Une personne est décédée lors d’une randonnée samedi en milieu de journée dans la région de Troistorrents (VS)
    Mardi, ce couple de randonneurs était parti pour une randonnée d’une journée dans les Hautes-Vosges.
    Jeudi leur disparition avait été signalée aux secours.
    Le couple de quinquagénaires a été retrouvé, hier, au pied d’une falaise à Stosswihr.
    Avalanches : deux randonneurs morts en Haute-Savoie et trois jeunes emportés en Savoie
    – Ski de randonnée
    Les trois jeunes âgés de 16 à 21 ans qui avaient été emportés par deux avalanches différentes samedi, sont décédés, portant à cinq morts le bilan de la série d’accidents qui a touché les Alpes
    Un étudiant a fait une chute mortelle et un autre a été grièvement blessé, mercredi matin, lors d’une randonnée en montagne dans le secteur de la commune de Vacheresse (Haute-Savoie). Agés entre 18 et 20 ans, les deux jeunes gens étaient partis tôt mercredi du refuge de Bise pour commencer seuls une randonnée,
    30% des décès sont du aux maladies cardio vasculaires , mais tout ça tu le sais
    Bon j’arrête la!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.