L'atelier d'un menuisier charron

Quels sont les outils du Charron ?

Pour être charron, il faut avoir d’excellentes aptitudes manuelles et, surtout, une compréhension intuitive de la géométrie.

C’est quoi un Charron ?

C’est une personne qui fabrique, répare ou entretient des charrettes, des chariots, etc.

Les charrons existent depuis la découverte de la roue et la création des véhicules. Il y a probablement eu des charrons depuis au moins 4 000 ans.

Depuis l’Antiquité, les charrettes et les chariots sont tirés par des chevaux, des ânes, des mules, des bœufs et des vaches. Ce n’est qu’au 16e siècle que les calèches sont devenues courantes.

La corporation des charrons avait un groupe de charrons : la corporation des entrepreneurs de coches, carrosses, coches, calèches, chariots, brancards.

En 1658, Louis XIV reconnaît le statut de charron comme profession officielle.

Un âge d’or caractérise cette profession pendant plusieurs siècles. Un grand savoir-faire était nécessaire pour exercer ce métier. De nombreuses années d’apprentissage sont nécessaires pour l’acquérir, suivies de nombreuses autres années de pratique. Les charrons ruraux ont constitué un élément important de la société jusqu’au début du 20e siècle.

Le charron a commencé à pratiquer son art pendant les mois d’hiver. Dès le lever du soleil, il se rend dans la forêt armée de différentes scies afin de couper les arbres dont il aura besoin pour les planches, les longerons ou les traverses dont il aura besoin. Les arbres dont les troncs mesurent environ 7 à 8 mètres de long seront utilisés pour fabriquer les longerons d’un chariot. Ce sont ces arbres et leurs longerons qui soutiennent la charge, qui peut peser plusieurs tonnes à la fois. Les chevaux et les bœufs pouvaient s’asseoir sur des brancards fabriqués à partir d’arbres de deux mètres de long après que leurs extrémités avaient été arrondies à l’aide de rabots. Cet outil tranchant est similaire à un rabot, sauf qu’il est tiré par ses poignées plutôt que d’être poussé, comme un rabot. Au fil des ans, cet outil s’est avéré très utile. Le produit fini est fait de planches collées entre elles par des assemblages à tenon et mortaise, et il est de la plus haute qualité.

Quels sont les outils d’un Charron ?

Les charpentiers et les charpentiers spécialisés dans le transport utilisent les outils et équipements suivants (car ce sont les mêmes outils utilisés par tous les charpentiers), les réparateurs et fabricants charrons pouvaient utiliser les outils suivants  :

  • Le vilebrequin,
  • La gouge
  • Le compas
  • Rabot
  • Le ciseau à bois
  • Divers outils appelés calibres

C’est le travail le plus délicat qui entrait dans la fabrication des roues. À l’aide de tarières, on faisait un trou pour l’essieu, que l’on affinait avec une lime spécialement conçue à cet effet, après l’avoir dégrossi avec une hachette et terminé avec un ciseau. Les rayons en chêne ont dû être ajustés au plan avant d’être fabriqués. Pour le bord de l’urne, plusieurs pièces de bois d’une dizaine de centimètres d’épaisseur ont été découpées (en nombre impair pour assurer la solidité de l’ensemble). Chaque segment de la jante était fixé par deux rayons. Souvent, les charrons n’avaient pas de forge, ils devaient donc aller chez le forgeron pour faire cercler leurs roues. Il fallait travailler en équipe et de manière très rapide afin d’éviter les accidents et de brûler le bois.

Les autres métiers de l’époque avec qui ils pouvaient être amenés à travailler :

  • maréchal-ferrant
  • bourrelier
  • forgeron
  • sabotier
  • tonnelier
  • menuisier
  • charpentier
  • cordonnier
  • scieur
  • meunier
  • laboureur

Voir aussi quels sont les outils du tailleur de pierre ?

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.