Quels sont les outils d’un lapidaire ?

Pour travailler et polir des pierres précieuses comme le diamant, le lapidaire se sert de différents outils ayant chacun une fonction spécifique. Pour réussir une œuvre en donnant à une pierre, une forme en particulier, le savoir-faire de l’expert n’est pas le seul facteur important. En effet, pour un travail parfaitement réalisé, le lapidaire outil doit être de très bonne qualité. Voici les différents équipements utilisés par un tailleur de pierre professionnel.

Le gravelet

des gravelets

Le gravelet fait partie des outils importants que doit utiliser un lapidaire. Il est généralement utilisé pour la gravure de lettre et est disponible sous plusieurs modèles. Ces derniers se distinguent selon la taille, mais aussi en fonction du matériau utilisé pour leur conception. Selon l’utilisation qu’il compte en faire, l’expert à la possibilité de choisir un gravelet avec une largeur qui varie entre 4 et 20 millimètres. Toutefois, les gravelets les plus utilisés présentent une largeur allant de 6 à 10 millimètres.

Pour ce qui est de la matière, il est possible de trouver un gravelet en acier. Ce modèle est pratique si l’utilisateur compte travailler du marbre ou alors du calcaire (dur ou tendre). Le second modèle aussi en acier, se compose également de pastilles de tungstène. Cette forme de gravelet, en plus d’être résistante, permet de couper avec précision. Son utilisation facilite la tâche aux utilisateurs.

Il faut noter que plusieurs qualités de tungstène sont proposées. Le choix du type de tungstène à utiliser dépend de l’objet à travailler (le granit, l’ardoise, la prière, le marbre, etc.). C’est pourquoi il est conseillé d’indiquer, lors de l’achat, les objets sur lesquels l’outil sera utilisé. Chez certains fournisseurs, les gravelets sont colorés afin d’indiquer le type d’objet auquel ils s’adaptent. Si la couleur orange est utilisée pour le marbre et la pierre, le jeune et le bleu s’utilisent respectivement pour le marbre uniquement et le granite.

La meuleuse

Une meuleuse et ponceuse utilisé par un lapidaire

Outil très utilisé par le lapidaire, la meuleuse permet non seulement de scier et de décaper, mais aussi de brosser, poncer et tronçonner. Elle est vendue avec des lots de disques interchangeables. L’appareil se compose d’un moteur dont la puissance détermine l’efficacité de la machine et d’une tête spécifique. Il existe différents types de meuleuses à commencer par la meuleuse d’angle possédant deux axes perpendiculaires. Encore appelée meuleuse angulaire, cette dernière fait partie des modèles les plus prisées par les lapidaires.

La meuleuse sans fil est un autre type de meuleuse. Elle fonctionne avec une batterie et présente l’avantage d’être pratique et ergonomique. Il existe d’autres types de meuleuse très efficaces comme :

  • la meuleuse sur tige (encore appelée meuleuse droite)
  • la tronçonneuse à disque
  • le modèle à disque fixe.

Quoi qu’il en soit, il est important de garder à l’esprit que chaque modèle a ses avantages et inconvénients dont il faut tenir compte à l’achat. D’autres critères peuvent également aider à choisir le bon modèle de meuleuse. Il s’agit en l’occurrence de la puissance, de la taille du disque et du type d’alimentation.

Les massettes

Une massette cintrée

La massette représente un outil de percussion utilisé par un lapidaire. Elle se compose de deux parties : une tête métallique et un manche (en bois). Il en existe différents modèles qui se distinguent notamment au niveau du poids. En effet, le poids de l’équipement varie entre 400 et 1000 grammes. Pour être certain de pouvoir manier confortablement la massette tout en garantissant sa résistance, il est recommandé de choisir un accessoire possédant un poids qui varie entre 500 et 700 grammes (au plus).

Deux types de massettes sont proposés sur le marché : la massette Portugaise encore appelée massette tronconique et la massette cintrée. Le premier modèle se caractérise par un poids équilibré et une forme arrondie qui optimise la précision et facilite l’utilisation. L’outil est adapté principalement aux professionnels travaillant l’ardoise, le calcaire et le grès.

Le deuxième type de massette, c’est-à-dire la massette cintrée, est aussi pratique pour réaliser de la gravure. L’angle de frappe de l’outil étant parallèle à sa surface, la précision au moment des impacts est ainsi excellente. Son utilisation est prisée pour travailler des matériaux durs tels que le granite ou la pierre.

Les maillets

Un maillet en acier

L’utilisation de l’acier comme un outil de frappe n’est pas toujours indiquée en raison de la pression qu’il exerce. Dans ce cas, le lapidaire peut faire usage d’un maillet dont les frappes permettent d’avoir un impact plus doux. Tout comme la massette, un maillet dispose de deux parties : une tête et le manche qui se trouve être en bois. Si l’accessoire est pratique dans différents domaines, son usage en gravure nécessite que l’outil dispose d’un poids spécifique. En effet, le maillet utilisé par un tailleur de pierre doit présenter un poids maximum de 750 grammes.

Généralement appelé maillet bol, l’outil est conçu en deux matières différentes. Il s’agit du bois dur comme le hêtre, le buis ou le charme et de matière synthétique. Bien qu’il s’agisse d’un outil très dur, le modèle en bois s’use de façon progressive en fonction de la fréquence l’utilisation. Le maillet en matière synthétique est quant à lui, beaucoup plus résistant comparativement au précédent modèle. Il supporte les chocs et peut, de ce fait, être utilisé pendant longtemps. Cette matière supporte parfaitement aussi bien l’humidité que la chaleur.

Chevalet à graveur et autres outils

Le lapidaire, pour tailler une pierre, à la possibilité de poser l’objet sur un chantier comme une table. Pour un début, cette position peut s’avérer confortable. Cependant, si le travail doit durer plusieurs heures, il est possible que cela provoque des douleurs aussi bien au niveau du cou que du dos. Pour remédier à ce problème, l’utilisation d’un chevalet à graveur est indiquée. En posant l’objet à travailler sur le gravelet, l’expert peut adopter différentes positions en effectuant sa tâche. Il peut en effet choisir de rester debout ou assis pour graver la pierre. Il existe beaucoup de modèles de chevalets. Il est conseillé de choisir un modèle réglable.

Par ailleurs, mis à part des équipements listés, les tailleurs de pierres ont également recours à d’autres accessoires comme la scie. Disponible en différents modèles (scie fraise métaux, scie trépan, etc.), la scie se choisit également selon son utilisation. Le type de lames de scies dépend du matériau à scier. L’ancien marteau de lapidaire et les outils de polissage comme le polissoir sont aussi des équipements utiles au tailleur de pierre. Il en est de même pour la facetteuse, un outil ancien encore utilisé aujourd’hui par certains professionnels et artisans.

Laisser un commentaire